Forum optimisé pour Mozilla Firefox
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Compréhension[Ellen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Compréhension[Ellen]   Dim 8 Mar - 14:42

Cela vait commencé quelques semaines avant l'explosion de New-York.Hell venait de passer en grade malgré son jeune âge et commençait sa première vrai opération.Elle était en voiture avec son coéquipier et la radio venait juste d'annoncer un délit de fuite.Son équipier était au volant et il se mit à poursuivre la voiture qui venait juste depasser devant eux à toute vitesse.Pour Hell c'était un grand évènement et l'adrénaline était à son comble même si ce n'était qu'une opération de routine à New-York.Le temps était radieu et n'annonçait aucun coup de vent pourtant...Quand la jeune femme comprit que la voiture de se laisserait pas attraper elle désespéra car elle allait rater sa première mission puis,elle regarda fixement la voiture et d'un coup elle se retourna à cause d'un coup de vent.

Un semaine après cette opération deux suivirent du même type et la même chose se passa.Hell croyait au coincidence donc elle ne se rendit pas compte que c'était elle,mais elle prenait juste ça pour de la chance même s'il elle commençait à consulter la météo tous les jours et notamment les rafales de vents.

Après sa dernière opération,et cette fois c'était un vol.Elle était en service et son équipier était en retard.Elle prit l'affaire toute seule.Elle entra dans la maison en faisant le moins de bruit possible pour le surprendrE.Ele sortit son arme de son étuis puis la pointa en avant tout en continuant d'avncer.Elle se retourna brusquement quand elle entendit un clic derrère elle.Elle lâcha son arme et leva ses mains en l'air.Un coup de vent d'une violence extraordinaire brisa une fenêtre et mit à terre l'individu qu'elle empoigna et ramena au poste.

Ce matin-là,Hell avait de nouveau vérifier la météo et était sortie de la ville pour trouver un terrain vague.Elle c'était habillée en jogging comme si elle allait faire du sport.En enclenchant le conctact de sa picasso elle se trouvait extrèmement bête de penser ou d'essayer ce qu'elle pensait et ce qu'elle allait essayer.Elle souffla sur une mèche qui lui tombait sur le visage et appuya sur l'accélérateur en passant la première vitesse.Pendant tout le voyage elle ne voyait pas comment,si c'était elle,elle pouvait contrôler le vent.Elle avait interrogé ses collègues pour savoir si ça leur étaient déjà arriver et évidemment non.Elle n'en avait rien conclue pour autant.Arriver au terrin vague qu'elle avait pensé abandonner elle coupa le conctact et gara sa voiture un peu plus loin et entra dans le terrain vague en faisant bien attention de ne rien déplacer pour que personne ne soupçonne son effraction ici.Elle se diriga vers un bloc de pierre qui semblait vieu et facile à porter.Ellle s'arrêta net devant et le fixa pendant plusieurs minutes.Elle tendit les mains et imagina un courant d'air venant le soulever en l'air.10 minutes,15 puis 20 minutes après elle sentit le vent l'entourer elle puis soulever légèrement le bloc.Elle ouvrit grand les yeux et laissa tomber ses mains contre son corps.Une branche venait de craquer et elle se retourna...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   Dim 8 Mar - 15:33

Turn On. Ellen venait à peine de se réveiller d’une nuit des plus dansantes, la main posée sur le torse d’un magnifique apollon. Elle leva son buste, et tourna la tête de gauche à droite. C’était un méchant bordel autour d’elle. Elle reposa son dernier regard sur le bel homme qui se tenait nu à côté d’elle. Elle eut un sourit en coin, il avait la bouche légèrement entre-ouverte, ce qui laissait entre voir un peu de bave. Elle se bougea avec une facilité déconcertante du lit en petite culotte, ramassa les habits disposés tout autour du lit. Elle plia soigneusement la chemise dolce de Peter. Son téléphone était tombé par terre, Ellen en profita pour découvrir l’identité de l’homme. Elle ouvrit le store du velux de sa chambre, une journée radieuse.

Elle sortit de la chambre rhabillée d’une tenue de sport Lanvin. Un ensemble noir et doré, qu’elle avait eu pour quelques euros lors de son voyage à Marrakech. Elle passa par la salle de bain se coiffé et mettre ses cheveux en queue de cheval. En passant par le ridicule salon qu’elle avait aménagé, elle prit un post-it, posé en équilibre sur la table basse. Un stylo. Elle gribouilla quelques mots à l’encontre de Peter, le remerciant pour la soirée et de rejoindre la sortit sans l’attendre. Elle le colla vieux radio réveil collector posé sur la table de chevet, et embrassa le bel homme très discrètement pour ne pas le réveiller. Elle prit son ipod, ces chaussures, et referma la porte. Se dirigeant vers le pallier elle prit ses clefs, et sortit. Elle n’eut aucun mal à descendre les 8 étages qui l’a ramenait dans une ruelle peu encombré à cette heure à New York.

Elle resserra le nœud de son chouchou, et commença sa course. Courir, était le moyen pour elle d’échapper, et d’évacuer le stress de sa semaine et de ces nuits. Le New York Times, ne pardonnait pas surtout avec les temps qui courent. Depuis la destruction d’un grande partit de Manhattan, les scoops, et un Etat visiblement corrompu, ne laissait pas de temps libre aux journalistes. Ellen avait pour habitude de courir dans les coins les plus tranquilles de la banlieue de New York. Elle connaissait comme du bout des doigts les alentours. C’était une journée tranquille à New York, pas de pollution ici. Elle traversa plusieurs coins perdus, abandonné par tous, ou la nature reprenait parfois le dessus. Un peu essoufflé, elle s’arrêta faire des étirements à côté d’un arbre. Quand soudain, alors que les lieux étaient déserts, elle sentit comme une force lui caresser le dos. En vérité, c’était le vent. Puis il y eut un craquement. Elle tourna la tête vers le terrain vague à 20 mètre d’elle. Il y avait quelqu’un. Une femme qui se concentrait visiblement sur une roche.

Ellen avait remarqué depuis l’explosion à New York, qu’il y avait des personnes de plus en plus étranges. Cette jeune femme n’avait pourtant rien d’inquiétant aux premiers abords. Mais sa façon de se comporter face à ce morceau de pierre l’était. Ellen s’approche un peu plus, elle sentit une nouvelle fois le vent lui caresser le dos, et vit ce gigantesque morceau de pierre se lever. Ellen n’eut pas besoin de réfléchir à deux fois, avant de comprendre ce qu’il se passait. Elle décida de manifester sa présence. CRACC.

« Hum. Je peux vous aider ? » dit-elle d’une voix amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   Dim 8 Mar - 16:44

Hell ne savait pas trop comment réagir.Peut-être ne l'avait-elle pas vu premièrement *Mais si elle m'a vu c'est évident*.Trois choix s'orffriane tà elle:courir en ésperant que la jeune femme ne puisse pas la reconnaitre si elles se recroisent,se mettre en position d'attaque en la menaçant et faire et comme si elle controlait son pouvoir ou sortir son insigne de police et prétendre qu'elle est du F.B.I et que le gouvernement pourrait la mettre en prison sans aucune raison.Si c'était une civile toute simple la dernière option marcherait peut-être...

Elle continuait de regarder la nouvelle arrivante débiter de toutes expressions sur son visage.Elle s'étonnait aussi que la brunette rit de ce qu'elle venait de voir.Peut-être en avait-elle l'habitude et qu'ils en existaient d'autres comme elles?Ou peut-être qu'elle venait de s'échapper d'un asile de fou et qu'elle croyait dur comme fer aux pouvoirs.Cela faisait encore bizarre à Hell de ce dire qu'elle avait un pouvoir.D'ailleurs elle essayait de ne pas y croire et essaya en hésitant quelque peu à sortir quelque chose à l'individu:


-Je viens de finir de m'échauffer les bras,après un jogging c'est le mieu qu'il fasse faire...

Pour l'instant son excuse était plausible vut qu'elle était en jogging et transpirait mais pas d'effort,plutôt de frayeur:

-Et piouf,quel coup de vent,ça fait du bien.

La suite de son excuse par contre..Aucun coup de vent ne soulève un bloc de pierre de cette taille là et surtout par le bas.Elle voulut se taper le front tellement elle était bête,mais ce qui était sorti était sorti.Elle bégueya deux ou trois mots qu'elle mêmme ne comprenait pas puis enchaîna comme si rien de venait de se passer:

-Vous faites du jogging vous aussi?J'adore ça,ça détend vraiment...

Et pour essayer de l'intimider un peu sur ce qui venait de ce passer elle proclama gentiment:

-Et sinon vous faites quoi dans la vie?Moi je suis flic.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   Dim 8 Mar - 17:37

« Je viens de finir de m'échauffer les bras, après un jogging c'est le mieux qu'il fasse faire... »

Ellen laissa la jeune femme se débattre avec ses excuses. Elle était toujours friande d’arguments, en tout genre et dans toutes les situations. Elle croisa les bras, et laissa entre voir ses doigts fins, fraichement limé. Elle gardait toujours un air amusé, comme s’il était aussi facile de butter une journaliste au New York Times, qui plus est une héroïne.

« Et piouf, quel coup de vent, ça fait du bien. »

« Vous faites du jogging vous aussi? J'adore ça, ça détend vraiment... »


Elle semblait gênée. Elle semblait vouloir engagé la conversation. C’est vrai que c’était un peu flippant, Ellen se rappelait ces tous débuts, un peu hasardeux. Enfin, c’était il y a bien longtemps. Mais Elle n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche, que la jeune femme l’avait déjà ouverte.

« Et sinon vous faites quoi dans la vie? Moi je suis flic. »


Bien, les présentations sont donc faites. Ellen s’approcha de la jeune femme, qui semblait convaincu et résigné à lui faire la guerre. Elle lui tendit une main, et dit d’une voix plus calme et plus basse.

« Ravi de vous rencontrer, Ellen Hedenwood journaliste au New York Times pour vous servir. »

Elle lui tendit sa plaque de journaliste qu’elle gardait toujours avec elle. C’était sa carte d’identité. Une chose que l’on ne peut jamais quitté.

« Et vous, Vous êtes ? Hum. Bizarrement, je dirais que vous êtes une nouvelle, je me trompe ? Je veux dire, je ne vous ais encor jamais rencontrer, alors je présume que vous êtes nouvelle au service de police ? »

Elle fixa quelques secondes le visage de la jeune femme. Son expression lui rappelait le sien. Il y a longtemps. Non, vous ne faites pas erreur. Vous êtes sépciales. Elle sortit de sa poche une lingette et s'essuya le visage. Une fois humidifié, elle se sentait bien plus prête à faire quelque chose. Bizarement, elle avait envi d'aider cette femme. L'acceuil n'avait pas été très glorieux, mais elle devait faire attention à ses arrières. Ici, même si l'endroit était désert. Ellen avait toujours eu l'impression de s'y sentir observer. Elle qui avait toujours fait attention à n'utiliser son pouvoir, certe moins fabuleux, mais peut être plus dangereux que celui de la femme. Contrôlé l'une des cinq puissances sur terre... Voilà un contact intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   Dim 8 Mar - 17:58

Hell eut l'impression que l'infime couche de sueur qu'elle avait sur le front venait de s'accroitre visiblement,comme les chanteurs sous les projecteurs,quand la demoiselle qui se dénommait Ellen lui dit qu'elle était journaliste pour le New-York Times elle fahit se mettre à genoux devant elle pour la supllier de ne rien dire sinon sa vie serait fichu ainsi que tout le train train qu'elle voyait dans les films policiers ou d'horreurs en légèrement modifié.

Elle serra tout de même la main que la jeune femme lui présentait après avoir entendu une voix dans sa tête qui ressemblait étrangement à celle avec qui elle parlait à voix haute.Elle regarda tout de même la jeune fille en l'interrogeant du regardElle esseya de sourire tout de même pour paraitre poli puis répondit:


-Oui,effectivement.Je suis ici depuis quelques semaines mais vous ne pouvez pas connaitre tous les gens de new-York.Simplement le splus célèbres étant donné votre travail.Une simple policière ne vaut pas une attention particulière.

Elle réussit à se reprendre et elle sentit la transpiration diminuée.Elle réfléchit et elle se dit soudain que la journaliste n'avait pas de preuves et qui crorait ce qu'elle allait raconter,si elle racontait quelque chose.Mais elle se disait aussi qu'un scoup comme ça,Ellen ne le laisserait pas passer donc,maintenant elle n'essaierait plus d'utiliser son pouvoir.Le seul problème est qu'elle ne controlait rien donc si un jour il y avait trop d'action,elle risquait de mettre en danger la vie de beaucoup de personnes et ça elle le refusait.Elle était flic,elle trouverait bien un moyen tout de même:

-Aufet,moi c'est Hell Depp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   Dim 8 Mar - 18:44

« Oui,effectivement.Je suis ici depuis quelques semaines mais vous ne pouvez pas connaitre tous les gens de new-York.Simplement le splus célèbres étant donné votre travail.Une simple policière ne vaut pas une attention particulière. »

Après avoir soufflé un coup, elle se présenta enfin à Ellen.


« Aufet, moi c'est Hell Depp »

« Je connais beaucoup de personne importante c’est vrai. Mais je sais reconnaitre les « artistes », vous voyez ce que je veux dire ? »


Elle esquissa un sourire, resserra fermement le chouchou qui tenait ses cheveux, et continua son discours. Elle tenait à ne pas précipité les choses, elle préférait garder un suspense, un stress. Comme dans ces livres de Cohen, qu’elle aimait tant. Elle ordonna alors :

« Laissez-moi parler. Je vais vous raconter une histoire. C’était peu de temps avant les « attentas de New York » je travaillais tranquillement dans mon bureau aux 12 ème étages quand, un de mes collègues et amis m’est venu pour me conter un scoop étonnant et des plus fascinants. Des meurtres, vous me direz là il n’y a rien de quoi faire un « scoop ». Seulement ces meurtres étaient des plus étranges, et des plus horribles. Des crânes humains découpés, je ne vous raconte pas le carnage … Je n’avais jamais rien vu de tel. Et puis un soir, alors que je rédigeais le scoop pour qu’il paraisse le lendemain. Il y a eu une panne de courant au New York Times. J’étais seul dans le bureau, il se faisait tard et la nuit était lourde. J’eu pris mon manteau et sortir par les escaliers de secours. Il faut toujours prendre les escaliers, vous le savez n’est-ce pas ? »

A cette instant, Ellen sentit une nouvelle fois le vent lui caresser le dos, mais avec plus d’insistance. Elle sentit un frisson lui parcourir toute la colonne vertébrale. Elle essaye de se concentré à nouveau sur la jeune femme, mais une voiture garé non loin de l’endroit où elles étaient l’intrigua.

« Imaginez, alors que je descendais tranquillement les escaliers, d’un pas assuré, et soudain… je me retrouve les quatre fer en l’air ! Comme si j’avais été poussé par une force, mystérieux n’est-ce pas ? »


Une nouvelle fois, elle sentit le vent s’engouffré dans son pull. Il ne fallait pas qu’elle tarde.

« Imaginez, alors que je me sentais soudain poussé avec violence vers l’un des murs de l’escalier, une hombre, j’arrivais à peine à la distingué. Je lui ais crié de partir, de courir loin d’ici, loin de Manhattan. Je sentais mon cœur battre d’avantage. Je sentais tout se resserré, et puis pouff. »


Elle sentait ses yeux se pétrifié sur place. Mais elle ne voulait en dire d’avantage. La jeune policière devait déjà connaître ce meurtrier.

« J’avais une longueur d’avance sur ce meurtrier, j’étais différente. Et je le sais depuis bien longtemps maintenant. Regardez comme il m’est facile de vous contrôler. Parlez à votre aise. Je vous en prie. Avez compris où je voulais en venir ? Hell ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   Lun 9 Mar - 16:59

Hell pesait chaque mots de la jeune femme pour voir s'ils n'avaient pas un sens dissimulés derrière chacun d'eux.Elle n'aimait pas la sensation qu'elle avait de perdre le contrôle comme maintenaant.ce n'était plus de l'adrénaline,mais plutôt de la peur qui s'emparait d'elle et elle n'aimait pas la tournure que les choses prenaient.Elle sentait le vent se diriger vers Ellen de plus en plus fort et elle se doutait que ce n'était pas dieu qui le faisait.

Le vent commença à redoubler quand Ellen sous-entendit qu'elle était une artiste enfin plutôt une personne pas ordinaire.Elle fit un sourire nerveu comme pour démentir ce que la reporter venait de dire puis fixa deux secondes la voiture qu'Ellen avait l'air de fixer vaguement elle aussi.

Quand Ellen ordonna à Hell de la laisser parler et bien celle-ci,même si elle ne le voulait pas,la laissa faire ce qui la déboussola encore plus.Elle avait de plus en plus chaud à cause de ce que lui disait la jeune femme et n'arrivait pas à savoir ce qu'elle voulait d'elle et ce qu'elle allait faire.Pourtant c'était son travail,et elle aurait dû le savoir ce qui l'énervait davantage.Comme si le vent lisait dans ses pensées dès qu'elle eut envi de se rafraichir un léger courant d'air passa sous son sweet-shirt Princeton, dernier souvenir de sa futur vie de plaisir et de richesse,et il se gonfla pour redevenir à l'anormal.Elle se détendit tout de même et le vent par la même occasion.

Plus Ellen lui racontait ce qui se passait,plus elle équarquillait les yeux.Elle savait qu'elle avait l'air un peu bête,mais c'était la première fois qu'elle réussissait à utiliser son pouvoir volontairement et qui,par les minutes qui suivirent,découvrait qu'elle n'était pas la seule même si elle ne voulait pas totalement saisir ce que Mlle Hedenwood disait.Ele avait compri que la jeune femme avait un pouvoir,sûrement celui de persuation à ce qu'elle venait dentendre.Et oui,tout était possible.Elle essaya de décocher un sourire puis répondit comme du tac au tac en ayant moins le trac mais tout de même:


-Je comprends,mais vous savez c'est bizarre,et vut votre poste c'est plutôt difficile de vous confier quelque chose à moin que vous m'obligiez à le faire...A ce que j'ai compri vous pouvez "persuader" les gens de faire ce que vous voulez.Vous pourriez arriver aux postes de Présidente comme ça et ordonner aux gens de faire ce que vous voulez par le biet d'une télé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   Lun 9 Mar - 18:42

Ellen ne put s’empêcher de rire. Cependant elle le dissipa très rapidement, car la voiture qui était à 50 mètre à peine d’elles, il y a 5 petites minutes avaient disparu. Elle se retourna, fit un tour sur elle-même, essayant de retrouver cette mystérieuse voiture. Hum. Les coins étaient de moins en moins sur. Le temps pressait, et il allait se passé quelque chose. Ellen avait se pincement au cœur, qui ne la trompait jamais. Elle passa sa main dans sa nuque et caressa le bas de son coup. Elle se retourna face à la jeune femme et se concentra pour ne parler que très bas.

« Apprenez en silence et loin de tous les regards. Vous avez eu de la chance de tomber sur moi. »

Elle s’arrêta, regarda sa montre. Il était presque midi, le soleil était à son zénith bientôt. Les yeux noirs jais d’Ellen étaient de plus en plus clairs aux soleils. Elle n’avait jamais expliqué ce phénomène, qui n’avait pourtant rien avoir avec son pouvoir. Beaucoup d’idée lui passait un peu partout dans la tête. Et elle avait envi de tirer quelques avantages de cette nouvelle rencontre. Les journalistes étaient rarement adorés par les policiers. Certainement à cause de leur assiduité à tout savoir. Mais il n’empêche qu’un bon nombre d’énigme ne serait pas encore aujourd’hui élucidé si les journalistes n’y avaient pas mit leur petit grand de sel. Bref. Son esprit devait être d’avantage concentré. La jeune femme n’était pas encor digne de confiance. Qui sait de nos jours … Reprenant ses esprits elle toussota, esquissa un nouveau sourire et reprit.

« J’ai été ravi de vous rencontrer. Surtout, si vous avez le moindre problème venez me voir à mon bureau ou chez moi. Mais surtout restez discrète, et faite attention à vos arrières. Enfin vous êtes flics, c’est votre métier ! Hum. »

Ellen n’était pas rassurée. Elle sortit de sa poche droite son téléphone, un blackberry dernier cri. Une petite merveille soit disant passant. Elle écrivit rapidement quelque chose et regarda fixement dans les yeux la jeune femme.

« Je peux avoir confiance en vous n’est-ce pas ? »

On sentait dans sa voix un ton d’insistance. Elle rangea son téléphone, et surveilla les alentours, écoutant avec attentions les réponses de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   Mer 11 Mar - 15:54

Hell n'avait pas confiance en la journaliste.d'abor dparce qu'elle était flic et que les journalistes étaient tout le temps sur son dos et après parce qu'elle était comme elle et justement,elle était journaliste et Hell était un scoop comme aucun autre auparavant,une autre personne qu'Ellen pouvait dénoncer sans ce scoopiser elle-même.

Elle regarda intensément la jeune fille en face d'elle et sentit le sentiment d'apréhension qu'avait Ellen lorsqu'elle remarqua,elle aussi,que la voiture avait disparu.C'était peut-être juste une coincidence,mais il faudrait vite partir comme si de rien n'était.Et si Ellen avait été suivie,ou pire si c'était son complice et qu'il avait filmé ce qu'elle venait de faire.Un énorme courant d'air passa et entoura Hell en la chatouillant puis Ellen.Elle aimait de plus en plus la sensation du vent sur sa peau.Avant elle détestait,car le vent rendait ses cheveux indomptables,humides et tout emmélé.

Elle essaya de se calmer mais à chaque fois qu'elle regardait Ellen,elle voyait sa photo d'elle de dos et un bloc en l'air,puis une autre à côté avec elle se retournant.Le vent s'emplifia encore ce qui décolla les pieds d'Ellen.Hell ne voulait pa slui faire de mal et inspira un grand coup.Elle tandis ses mains en avant,jusque là crispées le long de son corp,et commença à diriger le vent en haut pour qu'il reprenne sa course.A la fin de cet exploit tout nouveau pour elle,elle mit les mains sur ses genoux et se pencha en avant comme pour souffler mais juste pour réaliser à que point elle aurait pu faire du mal à la jeune femme puis leva la tête:


-Tant que vous ne ferez rien contre moi,oui.J'ai une question:yen a t'il d'autres?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compréhension[Ellen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compréhension[Ellen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compréhension de potion [Terminé]
» defaut de comprehension
» Les cours de compréhension du monde Goa'uld
» Scénarios modifiables féminins• Facilite la compréhension de l'histoire...
» Scénarios modifiables masculins• Facilite la compréhension de l'histoire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:::Heroes::: :: New York :: Les Alentours-
Sauter vers: