Forum optimisé pour Mozilla Firefox
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Mer 8 Oct - 23:36

Kylie venait de sortir du lycée. Les cours étaient terminés depuis quelques temps déjà, et après une pause sur les gradins du stade elle avait reçu la visite d'un homme étrange, une sorte de rocker quarantenaire qui lui avait fait la démonstration d'un pouvoir étonnant. Après s'être présenté, il lui avait dit faire partie d'une compagnie qui aidait les gens comme eux, des personnes ayant un pouvoir et qui devaient apprendre à le maîtriser. L'adolescente lui avait fait confiance, et là ils venaient de sortir du lycée pour pouvoir discuter plus tranquillement.

Alexander, puisque c'était ainsi qu'il s'appelait, lui avait proposé de l'emmener au centre de la compagnie qui se trouvait ici même, à Odessa. La jeune femme, tout en le précédant hors de l'enceinte du lycée, se tourna vers lui en souriant.


"Je viendrai avec plaisir, mais demain. Ma mère doit m'attendre. Demain c'est samedi, j'ai pas cours. Je trouverai une excuse pour me rendre à cette compagnie et j'accepte de subir ces tests."

Elle hésita, puis demanda :

"Dites, ces tests... Ca fait mal ? C'est quoi exactement ?"

Elle ajusta son sac à dos sur son épaule droite et reprit son chemin, direction le quartier où elle habitait.

"Vous m'accompagnez jusqu'à chez moi ? J'avoue que je me sens rassurée de vous savoir avec moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Jeu 9 Oct - 20:07

Alexander avait rencontré la jeune fille, elle paressait un peu perplexe sur sa situation mais ce n'était pas grave, il allait à l'aider et il espérait la sauver de la perdition. C'était toujours une bonne action que leur de son jugement Dieu pourrait peut-être conté et le sauver. Mlle Travers dégageait une aura de magnificence quelque chose d'incroyable mais malgré tout Alexander arrivait à maintenir son calme et ne pas succombé à la tentation.

Maintenant il se dirigeait vers l'extérieur, Alexander restait avec Mlle Travers cette dernière avait l'air encore intriguer par la compagny et c'était compréhensible. Alexander avait eut la même réaction lors de sa rencontre avec Bob. Il était un ami pour Alexander comme il n'en a jamais eu mais depuis la fuite. Il n'avait pas revu Bob, Alex espérait qu'il a pu s'en sortir indemne.

Pas de soucis, tu veux que je parle à ta mère ? Par contre je devrais me changer pour avoir les vêtements approprié.

Alexander marchait dans la rue avec Mlle Travers , la nuit commençait vraiment a pointé le bout de son nez. Il comprenait qu'elle ne soit pas vraiment rassurée pour rentrer seul chez elle. Après ce que lui avait dit Alexander, il allait effectivement devoir la protéger et éviter qu'elle se fasse des films même s'il était vrai qu'elle courait un risque.

Non, rien de cela on va juste voir les capacités de tes talents et nous avons une personne capable d'annuler tes pouvoirs donc ne craint rien. C'est juste pour pouvoir mesurer ton potentiel pour éviter tous mauvais faux pas.

Alexander regardait tout le temps autour de lui, il n'aimait pas cela mais bon. Il était seul, d'habitude il était toujours deux mais la personne. C'était la faute de Sylar, s'il n'avait pas attaqué le level 5 il aurait pu être avec quelqu'un de plus pédagogue et ayant une manière de parler plus sûr que celle d'Alexander. Il était juste un monstre qui voulait préserver une personne d'un avenir horrible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Jeu 9 Oct - 20:33

Après sa rencontre avec un Peter venu du futur, Sylar avait pris la ferme résolution de se rendre à Odessa pour y retrouver Claire Bennet et lui voler son pouvoir une bonne fois pour toute. Ainsi il se préserverait de toute blessure, et serait sans nul doute immortel. Il était partie à pied et avait carjacké le premier civil venu, l'envoyant promener quelques mètres plus loin le temps de prendre sa voiture et de tailler la route.

La nuit tombait déjà sur Odessa quand Sylar arriva en ville. Il gara sa voiture dans une ruelle et la laissa là. Il sortit de sa poche intérieur une casquette dont l'ombre masquerait son visage désormais mondialement connu. Il pouvait ainsi arpenter les Rues sans risquer d'être dévisagé.

Il passa devant le lycée où les élèves étaient justement en train de sortir. Il resta là un instant, dévisageant chaque adolescent qui sortait de l'enceinte. Claire n'était pas parmi eux, il l'aurait reconnu parmis des milliers de visage. Cependant voilà qu'une jeune femme brune sortait, accompagnée d'un homme bien trop vieux pour être étudiant. Si Sylar n'était pas convaincu du contraire, il dirait qu'il s'agissait là d'un vieille ermite qui avait ignoré l'invention de la tondeuse à cheveux et du rasoir.

Mais à force de les regarder, sans même y penser, son pouvoir originel se mit en route, et il reconnut là deux personnes spéciales. Deux pour le prix d'un, il n'était pas venu pour rien. Les deux personnes s'éloignèrent toujours ensemble, et Sylar se mit à les suivre discrètement, de loin. Il attendit qu'ils soient plus isolés pour se rapprocher légèrement, et écouter leurs pensées. Ce fut celles de l'homme qu'il capta en premier:


* Raaah si cet enflure de Sylar n'avait pas dégommé le Level 5 cette jeune fille aurait eu quelqu'un de plus pédagogue pour lui expliquer ce qu'elle était. *

Sylar sourit. La destruction du level 5 n'avait pas stoppé les activités de la Compagnie, ils continuaient de rechercher ces gens pour leur apprendre à maîtriser leurs pouvoir, ou les en débarrasser. Ils étaient maintenant tout seuls dans une petite rue, et le tueur était à quelques mètres derrière eux. Après s'être assuré que personne ne le regarde, il se souleva de quelques centimètres du sol, par télékinésie, et se rapprocha très près sans pouvoir être entendu par Alexander et Kylie. Au dernier moment, son pied toucha le sol. D'un bras il écarta Kylie et de l'autre il envoya Alexander voler quelques mètres en arrière. Il tenait la jeune femme fermement mais ne semblait pas être agressif envers elle, il préférait jouer un peu. Il désigna l'agent de la compagnie du doigt et s'adressa à Kylie.

" C'est Sylar, il faut fuir, maintenant ! "

Et il entraîna Kylie de force dans la première ruelle qu'il trouva, là où ils seraient encore plus à l'abri. Kylie ne pouvait pas voir le visage de l'homme qui se prétendait être son sauveur, la nuit était tombée et sa casquette empêchait de le voir.

" Il a la capacité de changer d'apparence, c'est pour ça que tu ne l'a pas reconnu. Mais ne t'en fais pas, la Compagnie a été prévenue à temps et ils m'ont envoyé pour te protéger. "

Il se voulait certes très rassurant.




[Ordre de post: Kylie - Alexander - Sylar]

[ Donc c'est à Kylie]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Jeu 9 Oct - 22:40

[HJ : Ouais ! Sylar ! *Lui saute au cou.* Un peu d'action, génial !]

"Pas de soucis, tu veux que je parle à ta mère ? Par contre je devrais me changer pour avoir les vêtements approprié."

Cette attention fit rire Kylie. Il s'occupait donc un minimum de son apparence, sous ses airs de vieil ours bourru ? Elle secoua la tête négativement, le sourire aux lèvres.

"C'est gentil, mais ça ira. Et puis, si vous deviez rencontrer ma mère un jour, ne changez rien à votre look. Elle aime les mauvais garçons..."

Il la rassura ensuite sur la batterie de tests qu'elle aurait à passer. Des tests d'aptitude ? Ils voulaient donc savoir si elle était utile ou non pour leur compagnie... Elle haussa les épaules. Bah, après tout, avec son pouvoir elle serait utile à n'importe qui...
Kylie était consiente que son "don" était important. Elle pouvait, avec de l'entraînement, faire faire n'importe quoi à n'importe quel homme, et c'était loin d'être négligeable, pas vrai ?
Elle jeta un regard à Alexander tout en avançant.


"Si ce ne sont que des tests d'aptitude, j'espère les réussir..."

Au moment où elle se retournait, elle se sentit agrippée fermement et écartée d'Alexander, tandis que celui-ci volait quelques mètres plus loin. Elle poussa un cri de surprise et se retourna vers celui qu'elle considérait comme son agresseur. Ce dernier avait une casquette vissée sur le crâne, elle ne pouvait pas voir son visage. Elle se débattait comme une diablesse, prisonnière de cette poigne de fer.

"Lâchez-moi, espèce de brute !"

"C'est Sylar, il faut fuir, maintenant !"

Avant même qu'elle ait eu le temps d'assimiler cette information, l'inconnu l'avait entraînée dans une ruelle sombre. Il faisait maintenant complètement nuit, et elle avait beau essayer de voir le visage caché sous le couvre-chef, il lui était impossible de distinguer clairement le moindre trait.

"Qui êtes-vous ?"

Elle commençait à avoir peur. La réponse de l'inconnu l'effraya d'autant plus qu'il persistait dans son idée qu'Alexander était Sylar. Il était métamorphe ? Elle ne pouvait s'empêcher de trembler de peur, et c'était involontairement que des flots de phéromones s'échappaient de chaque pore de sa peau.

"C'est lui... Sylar ?"

Elle indiqua l'entrée de la ruelle, vers la direction d'où ils arrivaient. Elle avait du mal à y croire. Il s'était montré si gentil envers elle... Pourtant, d'un autre côté, cet inconnu débarquait et il lui annonçait ça de but en blanc, comme ça... s'il ne venait pas réellement la sauver, quoi d'autre alors ? Elle se doutait que Sylar était fourbe, mesquin et manipulateur, mais au point de changer d'apparence et d'inventer toute cette histoire de compagnie... Elle était bluffée. Effrayée d'avoir pu faire confiance de cette manière à un inconnu, mais bluffée... Toute son attention se portait à présent sur cet homme, celui qui l'avait sauvée. Les phéromones devaient faire effet sur lui, mais elle ne savait même pas qu'elle en dégageait à cet instant. Après tout, c'était totalement incontrôlé, involontaire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Ven 10 Oct - 19:52

Tout c'était passé trop vite pour Alexander, il était tranquillement en train de marcher avec Mlle Travers quand soudain un homme avait propulsé Alexander en arrière comme une poupée de chiffon. Il n'avait pas pu répondre à la jeune fille qu'elle n'y avait de réussite ou d'échecs c'était juste pour l'aider elle et pour facilité la vie avec son don. Le choc fut asse brutal et il mit quelque minute pour ce relevé. Il ne savait plus ceux qu'il s'était passé. Un geste réflexe vint à l'agent de la compagnie. Il saisit alors son téléphone tout en appelant le centre de la compagnie d'Odessa.

J'ai un problème à Odessa, j'ai perdu le contact avec Mlle Travers à cause de quelqu'un d'autre, je laisse mon téléphone allumer localiser moi avec et sa devrait pas être dure de me repérer.

La réponse ne se fut pas attendre longtemps et quelque second après d'une réponse brève. C'était une voie féminine. Cette dernière allait rassurer Alexander d'une manière très simple.

-Agent en mouvement.

La communication s'interrompit après cette réponse brève et pleine de zèle. La douleur concentra à se ressentir mais rien de bien méchant. Il fallait trouver ou était le groupe. Il enleva sera les pommes de ses mains et cherchait ou la jeune fille et l'individu qui avait mi en déroute temporairement Alexander. La nuit était omniprésente et Alexander avait beau chercher il ne l'est trouver pas. S'il arrivait quelque chose à la jeune fille, il ne s'en voudrait toute sa vie si jamais s'il n'avait pas été compétent pour la protéger. Cet homme qui l'avait fait passer pour Sylar devait appartenir à la bande de celui-ci. Quelqu'un qui manipulait une force extraordinaire pour arriver à l'envoyer valsé. Ca ne pouvait pas être Sylar car ce dernier se trouvait encore à New-York d'après les dernières sources de la compagnie.

Kylllllie.... Si tu m'entends voilà une bonne méthode pour identifier le vrai du faux.... Demande-moi comment je m'appelle, Ma carte d'identité était bien réelle pourtant. L'homme qui se trouve à coté de toi et peut-être le monstre qui te traque pour ton pouvoir.

Il allait devoir la traquer, il cherchait toujours où il était. Pas très loin mais la nuit régnait en maitre in contestait dans la ville d'Odessa et aucun bruit ne se faisait entendre. Il n'y avait absolument rien qui pouvait laisser penser que des personnes étaient dans les rues à cette heure-ci. Il était tel un enfant qui avait perdu sa maman. Il pouvait toujours faire exploser tous les bâtiments au moins il était sûr d'une chose, personne ne s'échapperait vivant de ce lieu. Il n'en était pas arrivé là, c'était son dernier atout a joué si jamais la situation commencer à ne plus être contrôlé par Alexander.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Sam 11 Oct - 10:22

Kylie lui demanda qui il était, cet étrange "sauveur" qui l'avait éloigné d'un homme aux apparents inoffensif et pacifique, qu'il avait pourtant désigné comme étant le plus grand tueur jamais connu. Sylar mit plusieurs instants avant de répondre, quelle identité pouvait-il bien donner. Dans l'ombre de son visage, il arbora un sourire narcquois, invisible pour la jeune femme.

" Mon nom est Dumont ... Alex Dumont. Je suis un agent de la compagnie, il y a peu nous avons été informés que Sylar avait été vu dans la région Odessa, alors nous avons envoyé quelqu'un pour surveillé chaque personne dotée de pouvoir et qui habite ici. Tu as de la chance, tu es tombé sur le meilleur. "

Il laissa s'échapper un rire, mais il fut bref, car lorsqu'elle lui demanda si cet homme qui avait prétendu être Alexander Von Kartol était bien Sylar, ce dernier sentit quelque chose de différent. Sans pouvoir se l'expliquer, cette jeune fille lui apparue la plus belle du monde, et la seule chose dont il avait envie maintenant était de l'embrasser, de la dévorer de caresses. Mais il était paralysé, usant de sa télépathie pour lutter contre lui même. Quand l'effet des phéromones céssèrent, Sylar sentait en lui sa faim de pouvoir se réveiller, sa faim de savoir.
On entendit ensuite la voix d'Alexander qui était vraiment tout près, le son de ses paroles résonnaient dans la ruelle, mettant Kylie en garde, mais Sylar n'en avait que faire, il continua de s'adresser à la jeune fille.


" Je comprends ton pouvoir ... Tu es comme une insecte ... Pour attirer ton conjoint tu libères des phéromones ... "

Il ôta sa casquette et laissa découvrir ce visage média diffusé dans le monde entier, le visage du tueur, du serial killer, le visage de l'horreur et du mépris ... Sylar. Alors que Kylie semblait pétrifiée par une peur soudaine, le meurtrier lui se contenta de sourire en coin, avant de pointer sa main vers la jeune fille pour l'immobiliser par télékinésie.

" J'aimerais savoir comment cela fonctionne ... "

Il leva son doigt, prêt à découper le crâne de la jeune Kylie, qui pouvait déjà sentir une petite plaie s'ouvrir sur son front.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Sam 11 Oct - 11:07

Pauvre, pauvre petite Kylie ! Elle était vraiment bien mal tombée. Non seulement elle avait perdu de vue Alexander, mais en plus la voilà en tête à tête avec le criminel le plus dangereux d'Amérique. Lorsqu'il ôta sa casquette, Kylie crut mourir de peur. Elle était pétrifiée de se retrouver face à celui qui avait tué tant de gens, celui contre qui Alexander avait essayé de la protéger, en vain visiblement. Elle ne cria pas, du moins pas tout de suite. Ce ne fut que lorsqu'elle se sentit complètement immobilisée, là contre le mur glacé de la ruelle, qu'elle laissa libre cours à sa terreur.

"Laissez-moi partir ! S'il vous plaît..."

Elle le suppliait, ne comprenant pas pourquoi il en voulait à son pouvoir. Après tout, le don qu'elle possédait était tout à fait inutile, alors pourquoi voulait-il le lui prendre ?
Il leva l'index vers elle, lentement, très lentement, et la jeune femme cessa de crier. Qu'allait-il faire ? Elle transpirait à présent à cause de la peur, libérant de nouvelles phéromones qui seraient peut-être son salut. Au moment où elle sentit une plaie s'ouvrir sur son front, son sang brûlant coulant sur ses tempes jusqu'à ses joues, elle hurla. De frayeur d'abord, de douleur ensuite, puis elle s'adressa à Sylar.


"LAISSEZ-MOI TRANQUILLE !!!"

Une bouffée de phéromones atteignit le Villain de plein fouet. C'était ainsi lorsqu'elle était dans un état de nerfs intense.
Et là... Elle n'avait jamais été aussi énervée que depuis la veille du suicide de son professeur, suicide qui avait eu lieu à cause d'elle. Elle espérait qu'elle avait libéré assez de phéromones pour que Sylar l'écoute et accepte à sa requête, au moins le temps qu'elle retrouve Alexander. Elle en était certaine à présent, Von Kartol était vraiment venu pour l'aider. Elle n'aurait pas dû douter.
Mais avec tous les cris qu'elle avait poussé, n'allait-il pas bientôt arriver pour la sauver ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Dim 12 Oct - 15:24

Alexander était complètement perdu dans cet environnement inconnu. Il commençait à perdre le contrôle de la situation quand soudain il entendit un cri de Mlle Travers, il se dirigea vers la source du bruit et tomba nez à nez avec celle-ci, il l'attrapa par le bras tout en l'entrainant à l'écart. Il ne prononçait plus un mot et il pensait l'inverse de ce qu'il faisait dans les déplacements. Il l'entraîna à l'écart jusqu'à la moto qui était garé près du lycée. Il était éloigné de Sylar ou du moins du lieu de l'embuscade. Il s'arrêta tout en la regardant. Elle ne possédait aucune marque sur son visage, elle avait échappé de justesse à Sylar.

Tu vas bien ? Il ne t'a rien fait ? Il faut que tu me croies maintenant... Le danger est réel.


La nuit était omniprésente, il fallait partir ou du moins attendre l'arriver des agents de la compagnie qui viendrait les amener en sécurité. Alex ne lâchait plus Kylie une manière de la rassurer et d'éviter dans le futur qu'il la perde. Alex marchait en direction du lycée où il avait garé sa moto auparavant, si les agents tardaient trop, ils pourraient toujours partir en direction de New-York ou bien d'ailleurs le temps de se faire oublier un peu par Sylar et qu'il perde leurs traces. Il avait beau être un prédateur, mais dans l'état où il était le voir à Odessa était pour le moins inhabituelle. Il devait avoir un but précis, car ses opérations avec ses mutants étaient en plein New-York alors pourquoi ici ? Pourquoi à Odessa ? Il devait avoir un but précis mais quoi ? Alexander ou Kylie, non il y a des mutants avec des potentiels destructeurs encore plus importants qu'Alexander donc il devait être la pour quelqu'un d'autre, donc avec un peu de chance Sylar ira la voir de plus près rapidement. Tous se chamboulait dans sa tête, il devait prendre une décision et vite quand soudain, les voitures de la compagnie arrivèrent tout en s'arrêtant devant Alexander. Il y avait déjà 3 gros quatre quatre noir, et à l'intérieur une dizaine d'agents, ils arrivèrent en direction de Alexander.

Mr Von Kartol, nous sommes ici pour votre sécurité.

La situation commençait à ce calmer, il allait bientôt être en sécurité ce n'était qu'une question de temps, a part si sylar venait pointer le bout de son nez et essayer d'empêcher de sauver Mlle Travers. Il avait beau être un prédateur, Alexander avait des crocs lui aussi acérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Dim 12 Oct - 17:59

Kylie avait mal et elle hurlait pour que Sylar la relâche. Le tueur était là pénalisé par deux choses: son ouïe surdéveloppée lui faisait un mal de chien à cause des cris de la jeune femme, mais surtout les phéromones dégagées par cette dernière l'empêchait de se concentrer sur sa télékinésie. Il ne tint plus, relâchant son emprise sur Kylie pour se tenir les oreilles et reprendre ses esprits.
C'est le moment qu'Alexander choisit pour attraper la jeune fille par le bras et l'emmener loin d'ici. Sylar se releva quelques secondes après, et se mit d'un pas lent et silencieux à la poursuite des deux Heroes. Il ne les voyait pas, mais le bruit de leurs pas martelant le bitume lui résonnait aux oreilles, et il les suivait à la trace.

Après quelques dizaines de mètres, Sylar aperçu non loin de lui un carrefour rempli de 4x4 noirs d'où s'échappèrent une poignée d'agents en costard. Il pensa au FBI, mais non, ils formaient une ligne pour protéger Alexander et Kylie, il s'agissait là de la compagnie, et ils connaissaient bien Sylar. Le tueur avança d'un pas déterminé. Un des agent le vit arrivé, il était à 150 mètres à peine.


- Sylar !

Ils se retournèrent tous vers le serial killer et dégainèrent leurs armes de service, braquant le serial killer. Ce dernier eut un sourire en coin, avant de faire un geste rapide du bras. Tous les pistolets de tous les agents leur échappèrent des mains avant qu'ils aient le temps de presser la gachette, ils étaient désarmés. Mais ils ne bougeaient pas, ils étaient fidèles à leur mission et protégerait Alexander et Kylie jusqu'à la mort. Ça tombait bien, c'était ce que Sylar attendait. Il se concentra, ferma les yeux, et utilisa le pouvoir dérobé à Alex. Il se focalisa sur les agents, et peu à peu il les vit briller d'énergie. Une énergie débordante, dix agents gonflés à bloc. Sans demander son reste il les vida comme des piles, aspirant leur énergie à une vitesse encore jamais atteinte par le tueur. En à peine deux minutes, les agents tombèrent à genoux, convulsèrent, se tinrent la gorge pour finir par mourir, asphyxiés. Alexander et Kylie étaient seuls devant ce spectacle macabre.

Sylar les regarda toujours avec un petit sourire en coin. Il s'adressa à Alexander:


" A qui ai-je l'honneur ? Je ne sais pas si vous êtes confiant mais moi personnellement je donne pas cher de votre peau si vous ne me laissez pas approcher cette fillette. Je sens que vous avez un pouvoir vous aussi, alors voilà ce que je vous propose, l'un de vous deux se désigne pour mourir et il sauve la vie de l'autre. Ca me semble être un marché honnête. Et n'espérez pas partir en courant ... "

Il fit un geste de la main et les 4x4 noirs bougèrent pour former une barrière tout autour des deux Heroes. Bien sur ils pouvaient passer au-dessus, mais le temps de prendre un élan la télékinésie de Sylar les immobiliseraient en plein vol ... Ils étaient obligé de discuter avec le tueur. Sylar était plein d'énergie, blindé de puissance.

" Alors ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Lun 13 Oct - 9:15

Sylar avait semblé avoir du mal à se concentrer sur ce qu'il faisait à Kylie. Lorsqu'elle avait compris que ses cris meurtrissaient les oreilles de son agresseur, elle avait hurlé deux fois plus fort et plus aigu. Il avait fini par laisser tomber la main qu'il avait point vers elle pour lui ouvrir le crâne et se tint les oreilles, semblant souffrir le martyre. Kylie sentit ensuite que la pression exercée sur elle par télékinésie se relâchait et dès qu'elle le put elle commença à courir vers la sortie de la ruelle...
...Pour tomber nez à nez avec Alexander, qui semblait visiblement très inquiet. Sans un mot, il la prit par le bras et l'entraîna loin de Sylar. Pourquoi ne parlait-il pas ? Et pourquoi il lui serrait autant le bras, ça faisait mal !


"Hey, on va où, comme ça ?"

Pas de réponse de la part d'Alexander. Kylie courait, essayant de rester à la hauteur de Von Kartol pour ne pas s'étaler sur le sol, et regardait derrière elle par moment, soulagée de voir que Sylat ne semblait pas les suivre.
Là Alexander s'arrêta et observa longuement le visage de Kylie avait de lui demander si elle allait bien. Elle hocha la tête, tremblante et sous le choc.


"Le danger est réel."

Oui, elle avait compris... Il reprirent leur fuite, direction le lycée, cette fois.
Ils finirent par arriver dans une rue non loin, et bientôt trois gros 4x4 noirs virent se garer devant eux, et une dizaine d'agents en sortirent. Kylie jeta un coup d'oeil à Alexander, qui semblait soulagé de les voir. Bon, donc ils étaient de leur côté...

L'un des agents le confirma en arrivant à leur hauteur. Mais bientôt, un cri retentit.

"Sylar !"

Kylie se retourna vivement et le vit, à environ une centaine de mètres. Les agents se déployèrent devant Kylie et Alexander, leur offrant leur protection contre ce monstre, mais avant que l'adolescente n'ait pu comprendre, tous les agents étaient désarmés, leurs armes ayant volé un peu partout, et ils commençaient à s'effondrer l'un après l'autre, comme vidés de leur énergie.
Kylie regarda autour d'elle et vit une arme. Un regard vers Sylar, il n'avait pas terminé de s'occuper des agents. Elle se baissa et récupéra le révolver pour le cacher dans son dos. Elle n'avait jamais vraiment tiré sur quelqu'un, mais au Paint Ball elle était la meilleure. Sans compter les heures qu'elle passait devant les jeux vidéos...
Lorsque Sylar finit de neutraliser les agents de la compagnie, il se tourna vers le drôle de duo et apostropha Alexander. Il finit par leur proposer un marché : la mort de l'un contre la vie de l'autre. Sylar les avait encerclés avec les voitures, ils n'avaient pas d'autre possibilité que de répondre. Vivre ou mourir ? Pour Kylie, c'était tout vu.


Elle sortit son arme de derrière elle et tira à trois reprises en direction de Sylar. Le tir intuitif, ça la connaissait. Elle l'avait touché au moins une fois, elle en était certaine, mais où ? L'avait-elle assez blessé pour qu'il ne puisse les suivre ou les empêcher de fuir ? Elle aurait aimé en être sûre... Elle regarda Alexander. Il faudrait qu'ils puissent piquer un 4x4...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   Sam 18 Oct - 20:48

Alexander ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer, tous les agents qui étaient venus pour l'aider, ils étaient tous morts, cela avait pris quelque seconds à Sylar pour les faire tomber comme des vulgaires marionnettes. Alexander venait de condamner ces hommes, même s'ils connaissaient les risques. Alexander avait agis bêtement. Maintenant il allait mourir par sa faute mais c'était sans conter Mlle Travers qui avait saisi un pistolet d'un des agents qui étaient morts juste avant. Sylar avait fait encore une fois preuve d'arrogance mais la jeune fille venait de se montrait un atout non négligeable. Elle lui tira dessus et ce dernier disparu du champ de vision de Alexander. Ce dernier en profita pour frapper dans ses mains, en direction de la chute de Sylar. La voiture se retourna s l'impact du choc et le bruit dégageait été une cacophonie. Sans réfléchir davantage, Alexander se dirigea vers la voiture qui n'avait pas subi l'impact de l'onde. Les clés étaient encore sur le contact. Il monta dans la voiture tout en entrainant Mlle Travers avec lui. Ils allaient partir loin d'ici, il fallait se mettre à distance de Sylar. Alexander démarra en trombe la voiture roulant toujours tout droit. Il ne voulait pas que Sylar tue Mlle Travers ou bien lui. Une fois arrivé sur l'autoroute en direction de New-York. Il regarda Mlle Travers, et après quelque second de silence.

Ca va mieux ?

L'ambiance était froide, Alexander était concentré sur la route. Il y avait ce silence intenable qui fut vite étouffé par le bruit des autres voitures sur la route, la circulation était très fluide. Il était mêlée à la foule. Ce n'était pas les quatre quatre noir qui manquaient sur les routes. Soudain Alexander tandis la main vers l'autoradio mais s'arrêta instantanément.

T
u veux écouté quoi comme musique ? Car je ne suis pas sûr que tu veuilles écouter du rock qui date d'avant ta naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de répit... Ou pas. [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:::Heroes::: :: Le forum dans son ensemble. :: Corbeille :: Odessa (Texas) :: Les Rues-
Sauter vers: