Forum optimisé pour Mozilla Firefox
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Fitzjames

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Pouvoirs : Précognition
Côté Coeur : Divorcé
Date d'inscription : 04/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 42 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Président de la Fitzjames Corp.

MessageSujet: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Mar 9 Oct - 17:33

"Alors, c'est ici que ça a commencé, songea Seth en contemplant pensivement un immeuble dévasté par la Catastrophe."

Les rues de New York étant assez agitées ces jours-ci, a fortiori quand des mutants s'y trouvaient, le milliardaire avait décidé de se réfugier à Brooklyn, endroit des plus tranquilles puisque n'y erraient guère que des SDF et des pèlerins. Depuis l'attentat de Sylar, la reconstruction du quartier avait timidement commencé ; mais les trois quarts des bâtiments étaient toujours en ruines, comme si on avait voulu en faire un monument à la mémoire des victimes. Ou un rappel à l'humanité de la puissance des mutants.
"Nous sommes le fléau de l'Humanité, et nous allons nous abattre sur cette Terre..."
Seth connaissait par coeur chaque mot du discours de Sylar ; bien sûr, il avait été horrifié à la nouvelle de l'attentat. Mais au fond de lui, il savait que cela avait été un mal nécessaire.
Un clochard puant l'alcool émergea de l'obscurité et dépassa Seth en lui accordant à peine un regard. Le milliardaire sourit ; les vêtements qu'il portait, usés jusqu'à la corde, lui permettrait de passer inaperçu parmi la...


"Racaille humaine, grommela-t-il en s'enfonçant un peu plus dans Brooklyn."

Des nuages de cendres s'élevaient autour de lui à mesure que ses pieds frappaient le sol poussiéreux. Il arriva ainsi à ce qui avait dû être autrefois un carrefour. Voyant une rue encombrée de gravats, il s'y engagea en s'amusant à escalader les débris. Si bien qu'il vit bientôt une femme qui certainement n'avait rien d'une SDF. Intriguée, il alla à sa rencontre sans en avoir l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Flame

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 25
Pouvoirs : Projection Astrale / Possession
Côté Coeur : Veuve noire
Date d'inscription : 18/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 22
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Voleuse professionnelle

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Mar 9 Oct - 23:12

La jeune femme s’avança dans le long couloir délabré, encadrée par deux gardes du corps vêtus de noir et planqués derrière d’imposantes lunettes de soleil, les rendant anonymes et inexpressifs. A sa gauche, un véritable gorille de deux mètres, taillé comme une armoire à glace et doté d’une mâchoire capable de fendre une planche en deux par une simple morsure. A sa droite, une femme d’une pâleur spectrale, les cheveux tirés en arrière s’échappant en une queue de cheval au bout d’un nœud. Deux individus guère rassurants en un tel lieu. L’escortée s’enfonçait dans l’un des repères de Sergio Bartoli, un vieux mafieux profitant du chaos permanent dans cette ville pour mener ses petites affaires en toute tranquillité, dans des bâtiments en ruine désertés depuis des lustres.

Le mafieux était installé à une table faiblement éclairée par des néons clignottants. Derrière lui se trouvaient deux autres gardes du corps aux pectoraux d’acier. Un sourire s’élargit de part et d’autre de son cigare lorsque, derrière un écran de fumée, il vit apparaître sa cliente. D’une voix rauque ponctuée d’un accent marqué, il s’adressa à elle sans tourner autour du pot.


" Y’espère qué vous avez l’argent, Donna Nera. Yé né voudrais pas avoir à abîmer une créatoure si… bellissima ! "

Sans prononcer un mot, la femme brandit sa valise et la déposa face à Bartoli. Son visage restait de marbre et ses gestes étaient minutieusement calculés. Le mafioso ricana en se frottant les mains, puis ouvrit simultanément les deux ouvertures à déclic. Il prit le temps de savourer ce moment si précieux où il découvrait un paquet de liasse de billets flambants neufs destinés à sa petite personne. Après tant d’années, il ne se lassait pas de ces quelques secondes de suspend avant le régal face à tout cet argent. Mais cette fois-ci, nulle liasse planquée à l’intérieur, juste une série de petits tubes qui attendaient sagement d’être libérés pour lancer des fléchettes empoisonnées à base de venin de Veuves Noires. Deux des fléchettes vinrent se figer dans la gorge du mafioso, alors que quelques autres atteignirent les membres inférieurs des deux gorilles derrière. Surpris, le bodyguard qui se tenait derrière la cliente dégaina son arme et la pointa sur la tempe de la demoiselle… avant de se faire tuer par la seconde garde du corps. Le colosse s’écroula au sol, inerte, un trou béant entre les yeux d’où s’échappait un filet de sang chaud et visqueux.

La cliente, qui était en réalité une actrice engagée par Penelope Flame, poussa un long soupir de soulagement. Une goutte de sueur dévala sa tempe pour s’enfuir dans son cou. Sans retirer ses lunettes de fausse garde du corps, Penelope s’avança vers le mafioso paralysé par le poison qui envahissait progressivement son corps, le dévorant de l’intérieur. Les yeux du vieillard étaient exorbités à la fois sous l’effet du venin et de la surprise. La voleuse fit le tour de la table et fouilla tranquillement la poche interne de Bartoli.


" Voilà exactement ce que je cherchais. "

Elle extirpa une chemise cartonnée de la poche du vieux avec un air satisfait, et se pencha vers lui pour lui susurrer à l’oreille :

" Vous savez Bartoli, la veuve noire, après avoir fait sa petite affaire, finit toujours par manger le mâle. Je vous souhaite un excellent repos éternel. "

Elle laissa l’homme à l’agonie et sortit de la pièce. Dans le couloir, l’actrice qui jouait son rôle –celui de la cliente- courut après elle.

" Hey, attendez ! Et ma récompense ? "

Penelope s’arrêta et lâcha un très léger rire.

" Ah oui… ta récompense. J'allais oublier. "

Elle se retourna et tira une fléchette dans le cou de la demoiselle, qui s’effondra aussitôt, l'incompréhension peinte sur son visage.

" Ne t’en fais pas, c’est juste un puissant sédatif qui a tendance à entraîner quelques troubles de la mémoire… simple précaution pour m’assurer que tu ne viendras plus me courir dans les pattes. Adios ! "

Elle rangea son arme et sortit du bâtiment, satisfaite que sa combine se soit déroulée à merveille. Elle tenait entre les mains tout ce dont elle avait besoin pour la prochaine étape de son plan, ce qui la mettait presque de bonne humeur. C’était encore plus excitant lorsqu’elle n’avait même pas à utiliser son pouvoir. La prochaine étape consistait à se tirer de ce trou à rat que constituaient les ruines de Brooklyn, un lieu sale et délabré, probablement la pire des victimes des catastrophes de ces dernières années. Ces pitoyables mendiants errant à travers les rues, forcés de manger des déchets pourris et répugnants, macérant dans leurs propres excréments et polluant les rues à l’abandon.

Ce n’était absolument pas un endroit où… un endroit où elle s’attendait à croiser un homme élégant et bien vêtu, dont le portefeuille devait être rempli à en exploser. Alléchée par cette source de biens matériels potentielle, Flame s’avança vers le gars et posa ses lunettes de soleil sur son crâne afin de mieux l’observer. Elle décida de ne pas se cacher, et de bien se montrer afin qu’il la remarque également, ce qui ne tarda pas.


" Hé bien hé bien, si je m’attendais à voir un homme d’une telle classe et d’une telle élégance dans le coin… J’avoue être fort surprise. "

Tendant la main comme elle avait l’habitude de le faire à chaque fois, elle le gratifia en prime d’un sourire rayonnant auquel il était presque impossible de résister, son sourcil arqué lui donnant une mine très expressive dont il était difficile de détacher le regard.

- Maggie Tompson, enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Akem Alvarez

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 30
Pouvoirs : Caractéristiques reptilienne
Côté Coeur : A qui saura la mériter ~
Date d'inscription : 06/03/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 24ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Gardienne Pénitentiaire

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Mer 10 Oct - 13:23

      Pleine lune, pleine lune...


    Ces mots raisonnaient dans sa tête, tel une esprit le lui chuchotait sans cesse à l'oreille.
    Ses périodes de transformations avaient commencé la veille, elle était désormais mi-humain mi-démon. Se cachant dans l'endroit le plus désert qu'elle avait trouvé. Les Ruines de Brooklyn.

    Complètement vêtu de noir, seul ses yeux blanc de reptile étincelaient dans ces vastes ruines ainsi que ses cheveux teint de brun rasé sur les côtés, ne laissant qu'une mèche noire lui cacher son oeil droit. Son pantacourt laissait échapper sa longue queue de serpent noire ainsi que ses jambes d'animal se terminant par des pattes étrange, semblable à celles d'un lézard. De plus, les longues cornes qui perçaient son crâne étaient elles aussi apparu, pointant leurs bouts pointu vers le ciel.
    Elle marchaient lentement, s'habituant peu à peu à la nouvelle formation de ses jambes, gardant son équilibre grâce à sa queue gardé levé et ses doigts de "patte". A l'écoute de tout, Akem était plus que sur ses gardes, espérant ne croiser aucun être humain. Restant près des piles de caillasse qu'elle croisait, en escaladant certaine sans trop faire de bruit. Le moindre petit caillou qui tombait sa pile l'a faisait réagir.

    "Ça a l'air plutôt tranquille..." Pensait-elle tout en marchant, se mettant peu à peu à son aise.

    Cependant, elle revint très vite sur ses gardes lorsqu'elle put entendre de loin quelques voix inconnu. Courant vers une piles de débris où elle pouvait se cacher, d'un pas léger et agile. Elle en avait escaladé une partie, laissant sa tête dépasser pour alors regarder au loin ce qu'il se passait.
    Elle vit alors une alors deux femmes discuter. Grâce à son ouïe, elle pouvait entendre leurs discussion de loin:

    " Hey, attendez ! Et ma récompense ?
    Ah oui… Ta récompense. J'allais oublier. "


    Elle vit alors une des femmes lancer un petit objet qui alla planter dans le cou de l'autre, cette dernier s'écroulant alors au sol. La métisse en avait écarquiller les yeux un instant, surprise. Mais très vite, une expression blasé et joueuse c'était affiché sur son visage, elle soupira avant de se chuchoter à elle-même:

    -"Pfff... C'était la plus mignonne."

    Elle vit un homme s'approcher de la femme, cette dernière l'avait alors saluer en se présentant.
    Elle continuait de regarder, d'un oeil attentif et méfiant à la fois, prête à attaquer ou se cacher si jamais on venait à l'apercevoir. Derrière la petite montagne de pierres, elle s'accrochait aux cailloux à sa portée, de ses mains et de ses pattes, tandit que sa longue queue écaillé balançait dans le vide de gauche à droite. Tel la queue d'un chat se balancerait lorsqu'il verrait une proie, ou alors un jouet avec lequel il pourrait s'amuser. Un sourire c'était esquisser sur son visage, laissant dévoiler ses crocs éblouissant et pointu...
Revenir en haut Aller en bas
Seth Fitzjames

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Pouvoirs : Précognition
Côté Coeur : Divorcé
Date d'inscription : 04/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 42 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Président de la Fitzjames Corp.

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Mer 10 Oct - 18:31

"Maggie Thompson, enchantée."

Seth se demanda un instant si il n'était pas en train de rêver ; ce n'était en effet que dans ses fantaisies les plus obscures qu'une splendide jeune femme à la moue adorable, habillée telle Trinity dans Matrix , l'abordait sur un boulevard désert un soir de pleine lune.
Finalement le milliadaire se dit que si il était en train de rêver il aimerait bien aller jusqu'au bout de ce rêve. Aussi offrit-il à Maggie un sourire éblouissant qu'il espérait n'être pas trop niais, et lui serrant vigoureusement la main il dit :


"C'est une rencontre, euh, inattendue en pareil endroit, mais croyez bien qu'elle ne m'en est pas moins agréable. Je m'appelle Seth Fitzjames, ajouta-t-il d'un ton faussement désinvolte, et..."

Mais il s'interrompit brusquement, car pour la première fois depuis des jours, son pouvoir s'était activé. Quelques bribes d'informations sans suite sur Maggie surgirent dans son esprit, et toutes n'étaient pas plaisantes.
Une ville d'Europe de l'Est (Budapest ?)...Un mafioso ricanant...et des...fléchettes ?..ne s'appelle pas Maggie mais Penelope...Une grosse araignée, genre veuve noire...
Seth lâcha la main de Maggie-Penelope et se mit à réfléchir à toute allure. Bon, elle lui avait menti sur son nom, et alors ? Lui mentait bien toultant sur son âge. Il décida donc de se montrer optimiste (après tout, ce n'était pas comme si elle était une voleuse de haut vol prête à l'abattre pour son portefeuille...)

"La nuit est belle, lâcha-t-il à brûle-pourpoint. Ca vous dirait d'aller boire un verre ? Pas ici bien sûr, mais je peux appeler mon chauffeur..."

Mais à cet instant une nouvelle prémonition dont il se serait bien passé l'assaillit ; comme si l'irruption d'une bodyguard aussi attirante qu'énigmatique n'était pas assez difficile à gérer, une créature genre T-Rex dopé aux hormones s'approchait d'eux. Et elle avait faim. Seth avait le choix entre partir à toute allure en espérant que le monstre mangerait Maggie-Penelope, ou rester pour faire rempart de son corps. Non pas que cela changerait grand-chose...
Il regrettait presque de ne pas être resté à son hôtel. Presque, car là-bas il n'aurait jamais pu avoir dans le sang une telle dose d'adrénaline.
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Flame

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 25
Pouvoirs : Projection Astrale / Possession
Côté Coeur : Veuve noire
Date d'inscription : 18/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 22
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Voleuse professionnelle

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Mer 10 Oct - 21:27

Le jeune homme, bien qu’un peu surpris, accueillit Penny avec la classe et la désinvolture dont savent faire preuve les gens de la haute société. Il s’appelait Seth Fitzjames, mais peu importe, ce n’étaient ni son identité ni la marque de ses céréales préférées qui intéressaient la Veuve Noire. Cependant, quelque chose semblait clocher chez l’homme… hormis le fait qu’il se trouvait en un lieu aussi inattendu. Après les présentations, il sembla avoir une absence, quelque chose qui le perturbait. Après une courte pause, il reprit la parole, allant droit au but et lui proposant d’aller boire un verre ailleurs. Au moins, elle n’aurait pas à appeler un taxi. Mais une seconde fois, il s’interrompit, comme s’il venait de voir un fantôme. Lassée par les bugs de l’individu, Penelope lui demanda d’un air faussement inquiet :

" Tout va bien, Monsieur Fitzjames ? Vous n’avez pas l’air dans votre assiette. "

Il avait l’air de réfléchir, à moitié absent. S’il continuait, elle n’allait pas tarder à le laisser en plan et continuer ce qu’elle avait à faire sans se soucier du reste. De plus, il commençait à se faire tard, et le quartier n'était pas ce que l'on pouvait qualifier de très fréquentable en une heure si avancée de la soirée. Une dernière fois, elle se pencha vers lui.

" Je devrais peut-être vous raccompagner chez vous. Vous habitez loin d’ici ? "

Elle eut l’impression qu’il cherchait quelque chose du regard. En y prêtant attention, elle devait admettre qu’elle aussi se sentait observée. Ce n’était pas qu’un simple groupe de mendiants curieux, non, c’était autre chose… comme une menace qui pendait au-dessus de leurs têtes. Mais elle ne pouvait pas risquer de quitter son corps afin d’inspecter les environs, pas en le laissant à la merci d’un illustre inconnu. C’était beaucoup trop dangereux. Elle restait armée, mais n’aimait pas se servir d’armes en public et sans l’avoir prévu auparavant. Cela manquait de discrétion et d’élégance. Flame était une femme dangereuse, mais réfléchie. Elle devait trouver un moyen de tirer cette situation au clair sans faire trop de grabuge.
Revenir en haut Aller en bas
Akem Alvarez

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 30
Pouvoirs : Caractéristiques reptilienne
Côté Coeur : A qui saura la mériter ~
Date d'inscription : 06/03/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 24ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Gardienne Pénitentiaire

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Sam 13 Oct - 20:07

    Elle les observait, curieuse et amusé. Elle avait tout son temps, c'est pourquoi elle restait là. Il lui fallait bien quelque chose pour l'occuper, elle qui avait désormais quelque jours de transformations à supporter.
    Perchée sur sa petite colline, Akem restait silencieuse, les écoutant. Mais très vite, quelque chose rompa son silence. Une douleur à sa queue la fit émettre un puissant râle aicre mêlé à un rugissement de douleur semblable à celui d'un dragon. Elle c'était directement retourné, tombant alors au sol, se retrouvant assise. Elle avait déplacé sa queue, la posant sur ses jambes pour y regarder le bout. Elle put alors voir une flèche planté à l'intérieur. Très vite, elle l'avait retiré, mordant sa lèvre inférieur pour se retenir d'hurler à nouveau. C'est lorsqu'elle allait se relever qu'elle put entendre un chuchotement l'interpeller. C'était la voix d'un homme, il était loin:

    -"Je sais que tu m'entend, Lucifer..."

    Elle en avait fronçé les sourcils, perplexe, avant de se relever. Cherchant cet homme de ses yeux de reptile.
    Finalement, elle avait réussi à le voir, trouvant un grand homme aux cheveux courts noir. Elle avait fait un pas en sa direction, sur le point de courir en sa direction pour l'attaquer. Mais elle put apercevoir une croix en argent pendre à une chaîne autour de son cou. Cette croix le protégeait, elle était incapable de l'attaquer. C'est lorsqu'elle l'avait réalisé qu'il tira une seconde flèche, lui frôlant la taille pour lui couper un bout de chair. Elle avait alors émit un autre puissant râle avant de retomber à terre.
    Paniqué, elle avait appuyé l'une de ses mains sur sa blessure, tentant de stopper le saignement. Elle réalisa alors qu'elle n'avait pas d'autre choix que de fuir. Elle se mit à courir, d'une vitesse surnaturelle grâce à ses jambes animale, évitant les flèches que l'homme lui lançait en se cachant derrière de grandes pièrres.
    Après quelques instants de courses, elle c'était arrêté, s'asseyant derrière une pièrres, reprennant son souffle. L'homme l'avait perdu de vue.

    -"Tss... De toute manière je te retrouverais. Je connais ton fonctionnement ma jolie. Tu ne pourra pas m'échapper bien longtemps."

    Avait-il dit à haute voix, sachant que malgré la distance, la grande métisse pouvait l'entendre. Cette dernière pouvait alors entendre des bruits des pas s'éloigner peu à peu pour finalement disparaître.
    Elle poussa un long soupir de soulagement, lançant sa tête en arrière pour la poser contre le rocher, halettante d'épuisement.
    Mais elle écarquilla les yeux lorsqu'elle put réaliser qu'elle était désormais seulement à quelques petits mêtres des deux inconnus.
    Se sentant incapable de se lever tout de suite, elle fit disparaître ses cornes et fit reprendre à ses jambes leurs formes humaines, se retrouvant désormais pieds nus. Le tatouage de serpent entourant sa cheville droite était désormais beaucoup plus visible.
    Elle tenait fermement sa blessure, tentant temps bien que mal de faire disparaître sa queue, ses crocs et ses iris de reptile, mais elle n'y arrivait pas. Elle ne put alors s'empêcher de jurer, chuchotant tout en voyant un filet de sang couler entre ses doigts:

    -"Et merde..."
Revenir en haut Aller en bas
Seth Fitzjames

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Pouvoirs : Précognition
Côté Coeur : Divorcé
Date d'inscription : 04/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 42 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Président de la Fitzjames Corp.

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Lun 15 Oct - 17:54

" Tout va bien, Monsieur Fitzjames ? Vous n’avez pas l’air dans votre assiette... Je devrais peut-être vous raccompagner chez vous. Vous habitez loin d’ici ? "

"Génial, elle me prend pour un dingue, songea Seth. J'aurais de la chance si je ne me prends pas un coup de tazzer d'ici à demain."

Néanmoins il lui fallait prendre une décision ; mais alors qu'il s'apprêtait à ordonner à Maggie de courir à l'intérieur de l'immeuble, car il entendait le monstre remuer (il s'étonnait d'ailleurs que sa nouvelle amie ne parut rien remarquer), il entendit distinctement une femme jurer à peu de distance. Faisant volte-face, Seth marcha dans la direction de la voix. Dans la pâle lumière de la pleine lune, une forme était recroquevillée, et le milliardaire voyait distinctement du sang ruisseler sur le sol.

"Miss Thompson, vous devriez appeler une ambulance, cria-t-il. Il y a une femme ici qui..."

Mais il s'interrompit, car il réalisa qu'aucune humaine ne pouvait raisonnablement avoir les yeux aussi...jaunes, ni une longue queue écailleuse.
Au moins, il savait à présent où était passé le monstre qui rôdait autour d'eux quelques instants auparavant.


"Oh. Finalement, je ne crois pas qu'une ambulance puisse servir à quelque chose, lança-t-il à Penelope d'une voix qu'il s'efforça de rendre nonchalante. Je vous suggère de venir voir ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Flame

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 25
Pouvoirs : Projection Astrale / Possession
Côté Coeur : Veuve noire
Date d'inscription : 18/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 22
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Voleuse professionnelle

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Lun 15 Oct - 22:58

Alors que le plan improvisé de Penny pour être aux petits soins avec l'homme fortuné et le chauffer pour lui pomper un maximum de fric s'élaborait peu à peu dans son esprit pollué par la convoitise, Seth se tourna dans la direction d'où provenait ce qui ressemblait à un cri. Ou peut-être un gémissement. Cela ne semblait ni humain, ni animal, c'était vraiment étrange... et à vrai dire, Penelope le sentait vraiment très mal. Le jeune homme se mit à avancer dans la direction du bruit et alla jeter un coup d'oeil dans ce coin sombre de la rue abandonnée.

"Miss Thompson, vous devriez appeler une ambulance, cria-t-il. Il y a une femme ici qui..."

Ça y est, voilà que les rôles étaient inversés et que c'était Seth qui se mettait à jouer les secouristes au grand coeur. Et pour une femme, en plus. Ce n'était sans doute qu'une clocharde poisseuse et puante, indigne de tout intérêt car elle ne possédait pas la moindre chose de valeur. Mais ce type insistait pour qu'elle vienne voir.

"Oh. Finalement, je ne crois pas qu'une ambulance puisse servir à quelque chose. Je vous suggère de venir voir ça..."

Sa voix avait repris son calme, avec même un semblant de nonchalance simulée. A contre-coeur, la Veuve Noire s'approcha en soupirant et en levant les yeux au ciel. Pourquoi diable fallait-il qu'un plan aussi majestueusement réussi se termine par une mésaventure aussi ridicule ? Tout s'était bien passé, elle s'apprêtait à tranquillement rentrer chez elle pour planifier sa prochaine opération. Ces deux rigolos allaient lui faire perdre un temps précieux. Car le temps, c'est de l'argent, et l'argent est la drogue de Penelope.
En apercevant la chose qui gisait au sol dans une marre de sang, la jeune femme grimaça.


" Qu'est-ce que.... ? Ce n'est pas une ambulance qu'il faudrait appeler, mais la fourrière. On ne devrait pas approcher cette chose, c'est peut-être... contagieux. "

Penny n'était pas vraiment le genre héroïne au grand coeur. Elle ne pensait qu'à sa personne et se souciait fort peu du malheur d'autrui. Tout individu ne possédant rien qui puisse lui profiter ne constituait aucun intérêt à ses yeux. Elle posa une main sur l'épaule de Seth, l'air désolé.

" Non mais regardez-moi ça, vous avez vu cette créature hideuse ? Nous devrions abréger ses souffrances, ainsi que sa pauvre petite existence de monstre. En tout cas, si j'étais elle, c'est ce que je souhaiterais. Elle perd beaucoup trop de sang, et je ne sais pas vous, mais moi je n'ai pas mon diplôme de secouriste. "
Revenir en haut Aller en bas
Akem Alvarez

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 30
Pouvoirs : Caractéristiques reptilienne
Côté Coeur : A qui saura la mériter ~
Date d'inscription : 06/03/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 24ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Gardienne Pénitentiaire

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Jeu 18 Oct - 18:26


    Elle put entendre quelqu'un s'approcher d'elle. Elle tentait alors de se relever, mais ses jambes encore engourdis de leurs transformation, retombant alors à terre, serrant alors les dents lorsqu'elle put sentir sa douleur s'amplifier un instant lors de sa retombé.
    Elle serait de plus en plus fort sa blessure, essayant de stopper l'émoragie, ne faisant aucunement attention à ce qu'il se passait autour d'elle. Akem était complètement concentrée sur sa blessure. Elle avait regardé son haut un instant, une idée lui venant en tête. Elle lâcha alors sa blessure pour prendre une petite partie de son débardeur noir et l'amener à sa bouche, s'aidant de ses crocs pour arracher un long morceau de son vêtement. Dévoilant une partie de son ventre sans aucune gène. Un autre de ses tatouages était alors visible, une date en chiffre romain inscrit près de son nombril.
    Transformant le long bout de tissu qu'elle avait récupéré en un genre de bandage qu'elle avait attaché autour de sa taille, elle l'avait serré fortement contre sa blessure. La grande métisse prennait alors peu à peu ses esprits, faisant le point sur ce qu'il se passait autour d'elle. Elle put voir un homme accompagné d'une femme qui l'a regardait. Elle était encore à moitié inconsciente, mais des mots l'a fit réagir, raisonnant presque dans sa tête:

      "Fourrière"
      "Chose"

      "Créature Hideuse"
      "Monstre"


    Ces mots l'a fit frisonner, les écailles de sa queue ayant suivit le frisson en dressant l'espace d'un court instant. Ce n'était pas la première qu'elle entendait ce genre de mots la viser, pourtant ils avaient le don de l'a mettre hors d'elle.
    Vraiment hors d'elle, surtout durant les périodes de pleine lunes.
    Elle sentit d'autres douleurs lui envahir le corps, serrant alors ses dents pour s'empêcher de hurler de douleur. Les ossements de ses jambes c'étaient mirent à craquer, prenant leurs formes de N, les cornes qu'elles avait auparavant fait disparaître étaient réapparu, perçant son crâne pour pousser peu à peu, mais d'autres choses encore étaient apparu sur son corps. De longues excroissances pointues d'os avaient percé ses coudes et de sombres marques noires entouraient ses yeux désormais étincelant de jaune.
    Sous le coup de la douleur et se sentant perdre le contrôle de son corps, elle prit de chacune de ses mains ses cornes avant de pousser un puissant râle, inhumain, bestiale, acre et aigu à la fois. Elle n'était plus elle-même, son pouvoir ayant désormais prit le dessus sur elle.
    Les périodes de transformations l'a rendait beaucoup plus sensible aux menaces et autres, elle perdait facilement le contrôle, malgré les années qu'elle avait passé pour apprendre à se contrôle. Le plus gros du chemin était parcouru, mais il en restait une partie, et elle en était consciente.
    Akem c'était enfin relevé, se fichant complètement de sa blessure. Elle poussait de puissant grognements, les crocs montré. Sa queue de reptile fouettait l'air puissamment, elle était folle de rage.
    Les mots raisonnaient encore dans sa tête, rendant chaque battement de sa queue de plus en plus puissant. C'est lorsqu'elle put entendre la respiration de la femme qu'elle a perdu le contrôle de son corps, se jetant sur le femme pour la mettre à terre. La plaquant au sol en posant l'une de ses mains au dessus de sa poitrine, dirigeant le bout de queue vers son visage pour lui caresser lentement le dessous du menton. Elle ne cessait de grogner, plongeant son regard bestiale, remplit de haine, dans celui de la femme face à elle. Sa bouche c'était alors ouverte, dévoilant complètement ses crocs acéré et brillant. Une voix était sortit de sa gorge, une voix complètement différente de sa voix habituelle. Une voix grave et... Bestiale.

    -"Serais tu en train de te foutre de ma gueule en me traitant de monstre? Après ce que tu vient de faire? Tu es aussi sale que moi, ne te croit pas supérieur parce que tes crasses sont caché. Contrairement à moi..."

    Avait-elle dit, faisant allusion au meurtre qu'elle avait vu auparavant. Lors de sa conclusion son regard c'était dirigé sur le côté, de la peine étant monté dans son esprit. Ses yeux se sont alors mit à brouiller entre la couleur jaune et blanche, Akem reprenant le contrôle de son corps peu à peu.
    Ses iris finirent par se stabiliser, devenant blanche, et les marques noires entourant ses yeux avaient disparu. La métisse lança alors un dernier regard rempli de haine avant de se redresser pour faire quelque pas en arrière, retirant sa queue du visage de la femme pour aller fouetter l'air à nouveau, dressé derrière le corps de la grande espagnole. Celle-ci avait regardé un instant sa blessure désormais bandé avant de posé une ses mains dessus, reprenant peu à peu ses esprits. Elle poussa un long soupir avant de regarder l'homme non loin d'elle, ses yeux reflétant de la tristesse et de la culpabilité:

    -"Je suis désolé... Je..."

    Elle n'arrivait pas à terminer sa phrase, elle avait regardé ses jambes de "monstre" avant de cacher son visage d'une de ses mains. Elle avait honte, honte de cette forme. En vérité, c'était surtout ses jambes. Elle les trouvaient laide. C'est pourquoi elle leurs avait rendu leurs formes normale, malgré la douleur qu'elle éprouvait; sentant ses os craquer et se rétrécir de l'intérieur. Elle donnait l'effet de rétrécir, pourtant elle ne faisait que reprendre sa forme initiale, du moins celles de ses jambes.
    Encore méfiante vis a vis de l'autre femme désormais à terre, elle restait tendu, gardant ses crocs caché dans sa bouche ainsi que son venin qu'elle gardait préparé dans ses canines. Elle était calme, n'émettant plus aucun grognement. Elle restait face à l'homme, les yeux baissé, attendant le moindre signe de réponse, gardant un oeil sur la femme couché près d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Fitzjames

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Pouvoirs : Précognition
Côté Coeur : Divorcé
Date d'inscription : 04/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 42 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Président de la Fitzjames Corp.

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Dim 21 Oct - 16:08

" Qu'est-ce que.... ? Ce n'est pas une ambulance qu'il faudrait appeler, mais la fourrière. On ne devrait pas approcher cette chose, c'est peut-être... contagieux. Non mais regardez-moi ça, vous avez vu cette créature hideuse ? Nous devrions abréger ses souffrances, ainsi que sa pauvre petite existence de monstre. En tout cas, si j'étais elle, c'est ce que je souhaiterais. Elle perd beaucoup trop de sang, et je ne sais pas vous, mais moi je n'ai pas mon diplôme de secouriste. "

Seth regarda Maggie, choqué. Tuer cette créature ? Elle était blessée, d'accord, mais sûrement pas assez pour se laisser égorger. Et puis...qui aurait envie de supprimer une mutante - car il ne doutait pas qu'elle en soit une - aussi puissante ?

"Les humains, bien sûr, songea-t-il aussitôt. Les filles comme Maggie-Penelope, incapables de reconnaître la grandeur quand elles la voient et trop larves pour les affronter."

Il se mit à fixer Penelope, les poings serrés, tandis qu'une pensée se faisait peu à peu jour en lui.

"C'est elle qui doit mourir."

Au moment où dans un souffle à peine audible il murmurait ces mots, un craquement écoeurant se fit entendre. Des excroissances osseuses perçaient la peau de la mutante blessée, qui gémissait en tenant ses...cornes. En un instant elle fut debout, grognant comme un fauve, et avant que Seth eut pu faire quoi que ce soit elle se jeta sur Penelope et la renversa. Et une voix jaillit de sa gorge qui disait :

"Serais-tu en train de te foutre de ma gueule en me traitant de monstre ? Après ce que tu vient de faire ? Tu es aussi sale que moi, ne te croit pas supérieure parce que tes crasses sont cachées. Contrairement à moi...

- De quoi parle-t-elle au juste ? demanda Seth, bien qu'aucune des deux ne semblât l'écouter."

Mais déjà la femme-reptile se redressait ; les os menaçants qui saillaient hors de ses jambes disparurent peu à peu. Et bientôt Seth n'eut devant lui qu'une Afro-Américaine à peu près normale (si l'on exceptait les cornes, la queue et autres parties écailleuses), quoique très belle et à l'air désespéré.

"Je suis désolé...Je...balbutia-t-elle.

- Ne vous excusez pas pour ce que vous êtes, rétorqua Seth doucement, Miss...Alvarez, ajouta-t-il. Excusez-vous plutôt de ne pas éclabousser vos merveilleux pouvoirs à la face d'un monde d'humains faibles et sans défense."

Il s'arracha finalement à la contemplation de la femme-reptile et se tourna vers Penelope, ou Maggie, ou quelque soit son vrai nom.

"Quelles "crasses" peux-tu donc cacher, humaine ?"



Dernière édition par Seth Fitzjames le Mar 23 Oct - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Flame

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 25
Pouvoirs : Projection Astrale / Possession
Côté Coeur : Veuve noire
Date d'inscription : 18/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 22
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Voleuse professionnelle

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Dim 21 Oct - 18:00

La pression des pattes de la femme-mutante ayant laissé une désagréable sensation sur la poitrine de Penelope, celle-ci se releva en tentant calmement de reprendre son souffle. Lentement, elle se dirigea vers la grande enveloppe que le choc avait extirpée de ses mains et la ramassa. De toute évidence, elle avait affaire à deux curieux de compétition. En temps normal, la Veuve Noire avait l'habitude d'éliminer les fouineurs s'ils s'approchaient trop d'elle. Mais en ce moment, elle avait une autre idée en tête. A vrai dire, elle allait même jouer la carte de la femme honnête avec eux. Alors que la mutante balbutiait des excuses et que le riche exigeait des explications, Penny les fixa d'un air solennel.

" Humaine ? Vous êtes bien placé pour savoir que les apparences sont parfois trompeuses, Monsieur Fitzjames. Alors ne vous hâtez pas de tirer des conclusions qui risqueraient de fausser votre jugement. "

Elle se racla la gorge afin de permettre à un maximum d'air de rentrer à nouveau dans ses poumons. Cette créature avait vraiment une force incroyable, Penny n'était même pas sûre qu'un sédatif puissant puisse la mettre K.O. Toujours affublée de cette mine grave et sévère, elle s'avança vers la métisse qui s'excusait lamentablement.

" Quant à toi... peu importe si c'est toi ou quelque chose qui vit à l'intérieur de ton corps qui s'est adressée à moi sur ce ton, sache une chose. Les types que j'ai descendus sont des mafieux extrêmement violents qui s'en prennent aux créatures comme nous. Ils nous traquent, trouvent un moyen de nous réduire en esclavage afin d'exploiter nos pouvoirs, et si on refuse ils nous tuent. Tu en veux la preuve ? Voilà ce que je leur ai subtilisé. "

Elle ouvrit l'enveloppe et la brandit devant la jeune femme. Il s'agissait d'un dossier, celui d'un dénommé Peter Petrelli. La liste de ses pouvoirs, ses lieux de résidence et les noms de membres de sa famille étaient inscrits parmi d'autres informations.

" Alors avant de me critiquer, toi aussi tâche de te renseigner un peu. Car ce sont les êtres comme toi, moi et le cornichon de luxe derrière moi qui sommes visés. Et ce sont leurs macabres actions que je tente d'arrêter. Quant à la fille qui m'a servi de complice, je l'ai juste endormie, et j'ai fait en sorte qu'elle ne se rappelle de rien. Crois-moi, ça vaut bien mieux pour elle. Tout ce qu'elle savait aurait pu lui coûter très cher, je me suis assurée qu'en se réveillant, elle puisse rentrer chez elle et aller dormir sans le moindre squelette dans son placard. Alors si tu n'es pas d'accord avec mes méthodes, vas-y, jette-moi donc la première pierre Godzilla ! Mais avant, jure-moi que tu n'as jamais fait de mal à personne. "

Elle serrait à la fois les dents et les poings en prononçant ses paroles, et ses yeux étaient tellement humides qu'ils paraissaient luire au clair de lune. Délicatement, elle referma le dossier et le glissa dans la chemise, qu'elle serra fort contre elle, comme s'il s'agissait d'un ours en peluche qu'une petite fille gardait tout contre elle pour se rassurer.

" C'est tellement facile de critiquer les gens qui tentent de faire bouger les choses au lieu de se lamenter sur leur triste sort. Mais ce que les autorités ne remarquent pas, trop occupées à faire du grabuge en ville, c'est que des quartiers abandonnés comme celui-ci constituent le théâtres d'atrocités sans nom, où petits criminels, sans-abri désespérés et personnes évoluées en fuite se livrent une guerre sans merci. Un No-Man's-Land où seule la loi du plus fort est de rigueur. Une jungle urbaine que l'on pourrait qualifier d'Enfer sur Terre. "
Revenir en haut Aller en bas
Akem Alvarez

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 30
Pouvoirs : Caractéristiques reptilienne
Côté Coeur : A qui saura la mériter ~
Date d'inscription : 06/03/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 24ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Gardienne Pénitentiaire

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Sam 27 Oct - 18:30

    -"Ne vous excusez pas pour ce que vous êtes, lui avait dit l'homme, Miss...Alvarez. Excusez-vous plutôt de ne pas éclabousser vos merveilleux pouvoirs à la face d'un monde d'humains faibles et sans défense."

    Elle avait froncé les sourcils un instant, abaissant sa main pour regarder l'homme face à elle.
    -"Attendez... Comment...?"

    Mais elle fut coupé par la femme qui venait de se relever. Elle restait méfiante tout en l'écoutant, ses yeux de reptile analysant chacun de ses gestes minutieusement. Tout en parlant, elle lui avait tendu un document où elle pouvait lire diverses informations sur un dénommé Peter Petrelli. Elle put aussi lire que cet homme possédait bien des pouvoirs: télékinésie, vol, régénération... Un mutant pouvait alors posséder autant de pouvoirs? Akem en était surprise. Mais son visage restait de marbre. Une expression de froideur se traçait peu à peu sur son visage. De tout ce que cette femme lui racontait, elle se posait de plus en plus de questions. L'homme qui l'a poursuit depuis ses derniers temps avec cette grande arbalète ferrait il partit de ses personnes qui souhaite l'a capturé pour la rendre esclave? Elle avait toujours pensé que cet homme était sous les ordres d'une église ou autre, souhaitant l'abattre pour ses liens avec le Dieu des Enfers.
    Elle fronça les sourcils à nouveau, cette question trottant dans sa tête.
    Mais elle reprit peu de temps après ses esprits, écoutant la femme qui s'adressait à elle.

    -"Mais avant, jure-moi que tu n'as jamais fait de mal à personne."

    Là dessus, elle avait poussé un souffle de rire. *Elle se fout de moi ou..?* Avait-elle pensé, presque amusé. Mais elle reprit très vite son sérieux, voyant qu'elle n'en avait pas l'air. Ses yeux brillaient, ses poings étaient serré. Elle poussa alors un soupir avant de se gratter la nuque:

    -"Ah... Comment te dire ça avec... Tact?"

    Elle reprit son sérieux, pointant alors un de ses doigt vers ses cornes:

    -"Ses cornes ne sont pas faite pour jouer avec les chatons." Elle dirigea ensuite son doigts vers ses crocs. "Ses crocs non plus d'ailleurs." Elle abaissa sa main, poursuivant d'un ton sérieux. "Je ne tue pas, et ne fait ni de mal pour le plaisir. J'agis pour ma survie. Je suis certes peut-être habité ou contrôlé par un démon, j'en sais rien, mais je n'est jamais fait ce genre de choses. Cependant, je ne peux pas te jurer de ne pas avoir fait de mal... Ni même de ne pas avoir tué."

    Elle avait alors levé la tête, posant son index sur sa longue cicatrice qui lui balafrait le cou:

    -"Dès mon plus jeune âge, j'ai apprit ce qu'était de voir un de ses proche mourir devant ses yeux. A 16ans je me suis servit d'un flingue pour mettre fin à une vie qui m'avait menacé de bien des choses. J'ai aussi été le soldat le plus respectée, aujourd'hui encore on parle de moi. Et tu sait pourquoi? Non seulement parce que j'avais un caractère de bête, mais aussi parce que je n'avais pas de coeur. Pas de coeur pour tirer une balle entre les deux yeux de nos ennemis. Ouais. Parce que je me fous de savoir si l'autre possède un gosse, une femme et un joli petit toutou: la vie a un prix, et lorsqu'on menace celle d'un autre, il faut en connaître les conséquences."

    Elle abaissa sa tête, fourrant sa main dans l'une des poches de son pantacourt. Une expression froide et haineuse se traçait sur son visage.

    -"Alors tu peux me traiter de garce si tu me trouve égoïste, mais j'ai assez morflé dans ma vie pour me soucier des autres. J'suis pas du genre à aider la petite mémé qui traverse la route. J'aide les personnes qui sont chère à mes yeux et celles à qui j'ai promis de renvoyer l'ascenseur, rien de plus." Conclua-t-elle, le regard sérieux.

    Ses yeux de reptile étaient éblouissant. Même si elle ne connaissait pas ses personnes et qu'elle allait paraître pour un monstre sans coeur, elle voulait être honnête. De toute manière, elle n'aurait pas aimé mentir en prétendant être une "bonne personne". Elle n'aimait ça, son Dieu non plus.
    L'espagnole avait redirigé son regard vers sa blessure, sentant le sang s'arrêter de couler. C'était une grosse coupure, mais elle avait déjà eu pire. Elle restait alors là, attendant la réponse de la jeune femme, toujours sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Fitzjames

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Pouvoirs : Précognition
Côté Coeur : Divorcé
Date d'inscription : 04/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 42 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Président de la Fitzjames Corp.

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Dim 28 Oct - 17:20

La jolie et mystérieuse Maggie-Penelope lui répondit par un sourire crispé qui ne présageait rien de bon. Seth savait, pour avoir été marié, que la jeune femme allait se lancer dans une longue tirade où il n'aurait jamais le dernier mot. Il soupira - pas trop fort pour éviter qu'elle ne l'égorge comme un petit cochon.

" Humaine ? fit-elle. Vous êtes bien placé pour savoir que les apparences sont parfois trompeuses, Monsieur Fitzjames. Alors ne vous hâtez pas de tirer des conclusions qui risqueraient de fausser votre jugement."

Puis elle se mit à incendier la femme-reptile, laissant à Seth le temps de digérer l'information. Une autre mutante ? Trois mutants dans les ruines de Brooklyn, c'était trop pour être un hasard. Un complot d'un de ses adversaires ? Restait à savoir laquelle des deux était envoyée pour s'en prendre à lui. Les deux, peut-être ? Non, elles ne semblaient pas se connaître...
Mais soudain Penelope extirpa une enveloppe de son manteau ; et Seth sut que c'était le destin qui les avait réunis.


" Alors si tu n'es pas d'accord avec mes méthodes, vas-y, jette-moi donc la première pierre, Godzilla ! Mais avant, jure-moi que tu n'as jamais fait de mal à personne. C'est tellement facile de critiquer les gens qui tentent de faire bouger les choses au lieu de se lamenter sur leur triste sort. Mais ce que les autorités ne remarquent pas, trop occupées à faire du grabuge en ville, c'est que des quartiers abandonnés comme celui-ci constituent le théâtres d'atrocités sans nom, où petits criminels, sans-abri désespérés et personnes évoluées en fuite se livrent une guerre sans merci. Un No-Man's-Land où seule la loi du plus fort est de rigueur. Une jungle urbaine que l'on pourrait qualifier d'Enfer sur Terre. "

Ce que la jeune femme disait était sûrement très intéressant, mais Seth ne l'écoutait qu'à moitié. Voilà quelque chose qui lui serait utile ; un dossier contenant les noms et les capacités de tous les mutants lui permettrait de les retrouver, et de les tuer si ils s'avéraient trop hostiles à son idéal.
Le seul problème était de savoir comment l'extorquer à la jeune tigresse.


-"Ah... Comment te dire ça avec... tact ? Ces cornes ne sont pas faite pour jouer avec les chatons ; ces crocs non plus d'ailleurs. Je ne tue pas, et ne fais ni de mal pour le plaisir. J'agis pour ma survie. Je suis certes peut-être habitée ou contrôlée par un démon, j'en sais rien, mais je n'ai jamais fait ce genre de choses. Cependant, je ne peux pas te jurer de ne pas avoir fait de mal... Ni même de ne pas avoir tué.
Dès mon plus jeune âge, j'ai appris ce qu'était de voir un de ses proche mourir devant ses yeux. A 16 ans, je me suis servi d'un flingue pour mettre fin à une vie qui m'avait menacé de bien des choses. J'ai aussi été le soldat le plus respecté, aujourd'hui encore on parle de moi. Et tu sais pourquoi? Non seulement parce que j'avais un caractère de bête, mais aussi parce que je n'avais pas de coeur. Pas de coeur pour tirer une balle entre les deux yeux de nos ennemis. Ouais. Parce que je me fous de savoir si l'autre possède un gosse, une femme et un joli petit toutou: la vie a un prix, et lorsqu'on menace celle d'un autre, il faut en connaître les conséquences. Alors tu peux me traiter de garce si tu me trouve égoïste, mais j'ai assez morflé dans ma vie pour me soucier des autres. J'suis pas du genre à aider la petite mémé qui traverse la route. J'aide les personnes qui sont chère à mes yeux et celles à qui j'ai promis de renvoyer l'ascenseur, rien de plus."


"Ah, les Américains, songea Seth, peu impressionné par le récit d'Akem. Incapables de garder leur calme plus de cinq secondes."

"Mesdemoiselles, j'ai entendu vos arguments, mentit-il, et je crois que tout cela n'est qu'un grand malentendu. Alors, embrassez-vous et qu'on en parle plus. Mais je voudrais dire que par extraordinaire, vous avez toutes les deux quelque chose que je convoite... Penelope, fit-il en se tournant vers la première, - c'est bien votre prénom, n'est-ce pas ? - consentireriez-vous à me remettre ce dossier ? Je suis un homme riche et influent ; je saurais vous récompenser..."

Fitzjames aurait donné cher pour savoir précisément ce que la jeune femme souhaitait le plus au monde. Malheureusement, son pouvoir refusait de s'activer ; il était dans le flou, et détestait ça.
Quant à l'Afro-Américaine, il n'était pas difficile de deviner ce dont elle avait besoin ; une bonne psychothérapie pour commencer. Puis, la stabilisation de ses pouvoirs ; la Fitzjames Corporation trouverait bien un moyen pour cela. Et lorsque ce moment viendrait, Seth aurait comme lieutenant une des mutantes les plus puissantes qu'il ait vu...







Revenir en haut Aller en bas
Penelope Flame

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 25
Pouvoirs : Projection Astrale / Possession
Côté Coeur : Veuve noire
Date d'inscription : 18/09/2012

:::Votre Perso:::
Age du perso: 22
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Voleuse professionnelle

MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   Mer 31 Oct - 4:01

Soit la métisse souffrait d’un dédoublement de personnalité, soit son pouvoir lui jouait de sacrés tours. Mais cela n’avait que peu d’importance, car Penelope avait entendu tout ce qu’elle avait voulu entendre. La femme blessée n’était pas blanche comme neige, et avouait ne pas avoir toujours suivi le droit chemin. Ce n’était pas uniquement dû à son service dans l’armée, mais également à son caractère et son passé. Satisfaite de ne plus être la seule personne considérée comme dangereuse en ces lieux, Penny dut réprimer un sourire qui tenta de se frayer un chemin au creux de ses joues. Mais sa satisfaction s’en alla au galop lorsque Seth laissa entendre sa réaction. Non seulement, il s’était mis à la jouer peace and love, mais en plus il émit une proposition qui faillit faire sortir la Hongroise de ses gonds. Pire encore, il l’avait appelée par son véritable prénom, ce qui conduisait à deux hypothèses. Soit il avait un pouvoir télépathique ou en lien avec la vérité, soit il faisait partie du groupe mafieux auquel elle venait se prendre, et il l’avait traquée sous une identité factice. Cependant, cette seconde supposition semblait assez improbable, car il serait très mal joué de sa part de changer d’attitude aussi maladroitement. Le regard s’assombrit tel un ciel orageux en transperçant littéralement Seth. Elle était furieuse, mais devait encore se retenir car elle ignorait quelle serait la réaction de la mutante, et quelle était la réelle étendue de leurs pouvoirs respectifs. Elle se contenta de serrer les dents pour contenir sa colère.

" Ne prononcez plus jamais ce nom. J’en ai tués pour moins que ça. "

Lentement, elle s’avança vers lui.

" Vous croyez vraiment que je vais laisser un document pour lequel j’ai risqué ma vie au premier snobinard qui passe ? Je me fiche bien de votre argent, ce n’est pas ça qui m’intéresse. Je ne sais pas quel est votre but, et je m’en fiche à vrai dire, mais tout se passera bien mieux si je garde ce dossier. Et si je vous retrouve au travers de mon chemin, je n’hésiterai pas à vous faire un nouveau trou de balle entre les deux yeux. "

Elle savait bien qu’elle aurait dû passer son chemin. Une personne aussi bien fringuée que ce Seth Fitzjames n’avait rien à faire dans un quartier aussi miteux et délabré que Brooklyn. D’ailleurs, cela ne laissait place qu’à très peu de possibilités. Soit c’était un énième mafieux, soit il était là pour un but précis. Car de toute évidence, il n’était pas là par pure charité pour aider les âmes pauvres et malades. Mais dans aucun des cas, Penelope n’aurait dû l’accoster. C’était une grossière erreur pour laquelle elle s’en voulait.

" Sur ce… Adieu, et que je n’aie plus à vous revoir. "

La métisse se remettrait probablement de ses blessures, le choc avait été plus grand que l’impact physique. Elle se débrouillerait bien pour trouver son chemin jusqu’à l’hôpital le plus proche. Quant à l’autre et son opulent portefeuille, la Veuve Noire s’en éloigna rapidement, prenant le soin de jeter furtivement un oeil derrière elle afin de ne pas recevoir de mauvaise surprise dans le dos. D’une main, elle tenait son dossier contre elle, et de l’autre, bien planquée, elle avait une main posée sur son pistolet, et pas celui à tranquillisant cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous la cendre [PV Akem Alvarez et Penelope Flame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.
» Kamaria E. Havenest - Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre...
» Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre [PV Kenzaku]
» Brigid Ø Le feu qui semble éteint souvent dort sous la Cendre
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:::Heroes::: :: New York :: Les Ruines de Brooklyn-
Sauter vers: