Forum optimisé pour Mozilla Firefox
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henry Smits

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 28
Pouvoirs : Absoption de pouvoir
Côté Coeur : La vengeance est mon seule amour
Date d'inscription : 21/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 43 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: dans les assurance

MessageSujet: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Ven 22 Juin - 14:04

Durant cette période de crise où l'on pouvait mourir n'importe où n'importe quand, les vacances c'était une chose vraiment importantes et bien qu'Henry n'avait pas voulu en prendre au début, il fut bien obligé de le faire sous les ordres de son patron. Les congés c'étaient quelques choses d'obligatoire car même s'ils coutaient c'était plus économiques que de devoir payer des heures supplémentaires ou de devoir payé quelqu'un énormément durant les jours fériés et les week-ends.

Comme tout les travailleurs, le quadragénaire du rendre une feuille donnant la date de ses congés et il dut attendre que ceux-ci soit validé cependant son patron attendait depuis tellement longtemps qu'il fasse une pause qu'il lui furent accordé immédiatement surtout qu'il avait choisi de les prendre dans une période en dehors de vacances scolaire ce qui était souvent dans une période creuse. Le vendeur d'assurance avait décidé de faire les choses de manière complète et il avait donc décidé de partir en vacances loin de son travail et de la ville dans laquelle il résidait.

Après avoir épluché les différentes brochures et en prenant en compte les moyens financier qu'il avait et ses préférences de climat, il avait finalement choisi de partir une semaine à Miami où il logerait dans un hôtel 4 étoiles tout près de la plage. Il avait en plus demandé à avoir une vue sur la mer, ce qui était plus couteux mais il tenait à avoir une belle vue et tant qu'à faire une chose autant la faire bien. Une fois le voyage organisé et les billets d'avion réservé, il ne restait plus qu'à attendre la date choisie et donc de continué à travailler jusqu'à sa période de repos.

Durant trois mois, Smits se donna à fond dans son travail et il tacha de faire un boulot irréprochable mais il commençait à avoir hâte de partir en vacances, les brochures lui avaient donné envie de partir sur cette île paradisiaque et ça faisait vraiment longtemps qu'il n'était plus parti en vacances et il se rendait compte maintenant à quelle point ça lui manquait.

Le jour J arriva plus vite qu'il ne le pensait et c'est sans incident notoire qu'il prit l'avion ce matin là et qu'il atterrit à Miami. Il prit ensuite un bus pour aller jusqu'à l’hôtel ou il fut bien accueilli et après avoir déballé ses affaires, et avoir mis son maillot, il décida de profité de la fin de la journée pour allé bronzer un peu. Il avait encore un peu de temps avant d'aller manger et prendre un peu l'air après être resté aussi longtemps dans un avion et un bus lui ferrait certainement le plus grand bien.

Une fois sur la plage, le quadragénaire plaça sa chaise longue pour être fasse au soleil puis il déposa son parasols juste à coté et enfin il posa son drap sur sa chaise longue. Il prit la peine de plié correctement son costume et après l'avoir rangé dans son sac il se retrouvait à présent en maillot sur la plage qui commençait à se vidé mais qui était encore noir de monde. L'homme d'affaire parti en direction de la plage et il alla faire quelques longueurs avant de retourné s'assoir à sa place, il avait trouvé l'eau agréable mais il préférait largement s'étendre au soleil et se relaxer.

Devant cette journée décroissante, ce soleil encore magnifique et le léger vent qu'il y avait sur la plage rien ne laissait pensé que les vacances d'Henry allait sortir de l'ordinaire et une journée sans histoire semblait se finir dans la joie et la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Petrova

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Pouvoirs : Aérokinésie / Fusion avec l'air
Côté Coeur : Single Forever
Date d'inscription : 09/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 21 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Sans emploi ( Tueuse à gage en loisir )

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Ven 22 Juin - 14:46

Elena, fleur corrompue, disparue de la surface de la Terre alors que ses victimes s'amassait sans cesse, nul n'était à l'abri, on la croyait morte lors de cet "incident" dans la maison de ses parents quand elle était petite mais c'était elle qui les avait tué alors qu'elle venait de découvrir son pouvoir, elle qui se faisait passer pour la main de la faucheuse et elle qui ne serait jamais soupçonnée de rien jusqu'à ce qu'on découvre sa véritable identité.

En ce jour ensoleillé, elle avait décidé de se rendre à Miami, prendre un bain de soleil, manger une glace sur la côte et tuer un ou plusieurs passant sur le rivage, planning très joyeux surtout pour les personnes qui vont mourir, sa soif de mort était en croissant en contraste avec le soleil qui lui faiblissait en cet instant, ses prunelles brunes se posèrent sur la plage alors que le vent se levait sur la plage, le sable allant fouetté les jambes des personnes ayant les pieds sur terre, les parasols s'envolant tout comme l'eau qui avançait dangereusement vers la côte maintenant alors qu'elle devrait s'éloigner.

La latina repéra un homme assit sur une chaise longue que le vent ne semblait pas pouvoir emporter, elle s'approcha lentement, si la fille tuait sans cesse c'est parce qu'elle n'avait plus aucun contrôle sur elle même, sa conscience n'est plus humaine, son pouvoir la contrôle, il est bien trop conséquent pour elle pour le moment, le court instant où elle avait put être consciente, elle avait aimé tuer, c'est pour cela que le pouvoir a put prendre son contrôle, la mort et la désolation sont ces seuls objectifs.

Alors qu'elle s'approchait de l'homme, elle parla d'une voix qui résonna dans l'air sans pour autant agresser les oreilles.

Elena : Vous qui entrez ... Laissez toutes espérances ....

La brune venait de citer Dante, elle aimait lire, plus précisément qu'on lui raconte des histoires, si sa conscience reprenait le contrôle, elle serait choqué, elle serait surement mise en prison ou surveillée, sans savoir réellement pourquoi. Ses cheveux suivait le trajet du vent mais d'une façon plus lente comme si le temps était ralentit autour d'elle, c'était juste que le vent n'allait pas faire du mal à la personne qui le contrôlait, elle souleva le sable et le lança à la figure de l'homme, soulevant une passante pour l'envoyer dans l'eau.

Elle ferma les yeux et inspira un grand coup alors que le vent accélérait encore dans son trajet avec plus de force et de hargne alors que des cris se faisaient déjà entendre, des gens fuyant loin d'elle comme d'autre qui se rapprochait pour l'observer ou venger des personnes mortes à cause du vent qui faisait preuve d'une force énorme à certain endroit mais cela pouvait très bien passer pour un contrôle climatique, la fille de l'air contrôla l'air contenu dans l'eau pour soulever celle-ci et capturer les hommes et les femmes a l'intérieur jusqu'à la mort, rouvrant les yeux pour observer l'homme d'un regard méprisant.

Elena : Alors face de pet, on prend le soleil ?
Revenir en haut Aller en bas
Henry Smits

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 28
Pouvoirs : Absoption de pouvoir
Côté Coeur : La vengeance est mon seule amour
Date d'inscription : 21/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 43 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: dans les assurance

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Ven 22 Juin - 15:30

Le vent calme et léger sembla prendre un peu plus de puissance depuis quelques minutes néanmoins il n'était pas encore trop fort pour que l'homme d'affaire soit obligé de rentrer dans l’hôtel et c'était tant mieux car il n'avait même pas encore commencé à bronzer et même s'il avait une semaine pour pratiqué cette activité, il voulait quand même voir les résultats de sa journée le lendemain matin.

-Vous qui entrez ... Laissez toutes espérances ....


Il était bizarre d'entendre cette simple phrase sur la plage surtout qu'elle ne provenait pas vraiment de quelque part, le maitre nageur poster un peu plus loin n'avait pas utilisé son porte voie et chose encore plus bizarre c'était un homme ça n'allait donc pas avoir la voie qu'Henry avait entendu. Les haut-parleur semblaient être éteint et le faite qu'il s'allume juste pour une phrase aurait été trop suspect. La seule conclusion qui lui venait pour le moment c'était que ce phénomène n'était pas naturelle et que les choses risquait de devenir mouvementé.

Entendre des voies étaient pas bon signes et s'il ne l'avait pas inventé c'était quelle provenait de quelqu'un. Le tout était de savoir s'il était le seul à l'avoir entendu ou pas s'il était le seul à l'avoir entendu alors c'était de la télépathie car il était sur et certain de ne pas être fou sinon il y avait un autre type de pouvoir à l’œuvre et un mutant qui n'était pas discret n'avait que deux option soit il chargeait la bagarre soit il cherchait à prévenir d'un danger imminent ou il était en train de l'affronter.

Avant que le vendeur d'assurance ait pu trancher de manière concluante il reçu un peu de sable au niveau du visage heureusement il avait la bouche fermée et il n'avala pas de sable mais quand bien même c'était un accident et qu'un enfant avait lancé du sable sans faire exprès, il l'avait reçu dans les yeux et il ne voyait plus rien. L'ex-militaire ce dit qu'il aurait une discussion avec le père de l'enfant aussi peu prudent et surtout mal élevé car il n'avait même pas entendu un petit mot d'excuse ce qui était la moindre des choses.

A cause de sa cécité momentanée, il ne put voir la pauvre dame tout près de lui se faire éjecte beaucoup plus loin et tombé la tête la première dans l'eau. Elle aurait certainement pu s'en sortir si ça tête n'avait pas percuté le sol et que les passants étaient plus occupé à fuir qu'à l'aidé à lui sortir la tête de l'eau, une victime malheureuse d'une détraquée et certainement une morte qui passerait inaperçue devant la montagne de cadavre qui venait de s'accumuler la plage.

-Alors face de pet, on prend le soleil ?

Henry avait enfin réussi à retirer le sable qu'il avait dans les yeux et il se retourna vers la personne qui l'avait insulté. Il se retrouva nez à nez avec une jeune fille assez vulgaire à priori mais qui ne manquait pas de charme qui devait avoir dans la vingtaine. La jeune femme n'avait pas vraiment des vêtements pour aller à la plage mais ça lui allait bien quand même et henry aurait pu continué à observer minutieusement à qui il avait à faire pour trouver une réponse correcte et sans être trop provocateur et moralisateur envers le mauvais langage de la mutante mais son regard fut attiré par la montagne de corps qui était au pied de cette dernière.

Le quadragénaire n'était pas quelqu'un de très observateur néanmoins pas au point de ne pas voir plusieurs personnes mortes à deux pas de son lieu de bronzage, les cadavres étaient donc récent et ce qui l’intrigua c'était de les voir mouillés or la mer étaient encore loin et il était peu probable que la jeune fille ai retiré les corps de l'eau pour les aidés sinon elle serait en train d'essayé quelque chose au lieu d'insulté les passants. Elle devait donc être à la base de cette montagne sinon elle se serait déjà enfui comme les autres ou elle tenterai de rassuré les gens ou faire quelques chose et non ce contenté d'être là et presque sourire.

Le regard méprisant, les insultes et le meurtres l'avenir de la jeune femme était loin d'être rose et démontrait aussi un certain manque d'éducation et comme les parents de cette dernière ne semblait pas vouloir intervenir alors c'était le quadragénaire qui aimait la politesse et la discipline qui lui donnerai une petite leçon pour vivre correctement en société. Sans l'ombre d'une hésitation il gifla Elena, en retenant quand même sa main pour évité de lui faire trop mal, et il prit ensuite la parole.

- On ne parle pas au gens comme ça jeune fille et ce que je fais de mon temps libre ne te regarde pas. C'est pas parce que tu es jeune et jolie que tu peux tout te permettre, il y a des choses qui ne se font pas et si tes parents ne te l'on pas appris je vais te l'apprendre.

Une phrase d'une personne âgée dite à une personne plus jeune qui était un peu moralisatrice mais qui était tout à fait normale et dans ce cas là la personne giflée était un peu vexée voir en colère mais c'était pas trop grave cependant dans la situation actuel c'était une grave erreur pour un humain de frapper un mutant surtout lorsque cette dernière semblait avoir une puissance assez destructrice pour réduire en poussière la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Petrova

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Pouvoirs : Aérokinésie / Fusion avec l'air
Côté Coeur : Single Forever
Date d'inscription : 09/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 21 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Sans emploi ( Tueuse à gage en loisir )

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Ven 22 Juin - 16:16

Elena ne broncha pas mais le regarda d'un air mauvais alors que sa joue ne rougissait même pas, elle bougea ses cheveux d'un mouvement de tête qui envoya par la même occasion le quadragénaire contre un bâtiment assez loin de l'endroit où il était posté, des rafales de vent violentes s'élevant de l'endroit où elle se trouvait, soulevant les corps de la même occasion comme le sable alors qu'elle disparaissait derrière les corps, se diffusant dans l'air alors que sa voix résonnait de tous les côtés comme si elle se trouvait partout mais nulle part en même temps.

Elena : Je ne suis pas comme toi ... Je ne suis pas une personne ... Tu comprendras ce que veulent dire mes paroles un jour ...

Tous les meubles de la rive et le sable déferlèrent sur le sol de la digue, l'eau se déchaînant de plus en plus, une gigantesque vague se percuta sur la rive, ce n'était pas sa puissance maximale mais elle ne voudrait pas détruire une si grande ville, tant de vie qu'elle ... Ne pourra torturer avant de les achever ... Les informations télévisées diffusaient déjà des images de la plages et des évènements inexpliquées, tous les accès à cette partie de la plages étaient bloquées par des rafales de vent d'une force inouïe, les hélicoptères se faisant repoussés aussi, l'eau rejetait les bateaux, on aurait put croire que c'était l'apocalypse, "elle" était consciente que son pouvoir était un des plus puissant puisqu'il consistait à contrôler un des quatre éléments, ce qui n'était pas chose aisée pour sa vraie conscience.

Elle réapparut devant l'homme, penchant la tête en croisant les mains derrière son dos, les médias arrivant à retirer des images très floues des évènements de la plage, les nuages se déplaçant plus vite dans le ciel apportant de la pluie et des orages au dessus de la ville, les rafales de vent était plutôt supportable a l'intérieur de la prison de vent, ce n'était que les issues qui était bloquées, elle le regarda minutieusement, ses prunelles brunes le regardant alors que le vent faisait dévié un parasol de sa trajectoire pour l'envoyer sur l'homme de quarante ans et plus.

On ne se douterait jamais que la responsable de cette tragédie serait une femme comme elle si on ne le voyait pas de ses propres yeux, elle s'éleva au dessus du niveau du sol alors que le vent tournoyait dangereusement se percutant maintenant violemment contre l'homme, comme si un géant de plusieurs mètres avec de très grandes mains l'écrasait à chaque coup de ses poings, elle le regarda encore alors qu'une mini tornade se formait sur la plage, l'eau s'élevant dans le ciel en formant un serpent d'eau, ce n'était absolument pas naturel, l'air faisait tout, l'air est vital , elle l'observa longuement, ses traits alors qu'il se faisait violenté par le vent, elle s'assit dans le vide, flottant alors que ses cheveux ondulait soigneusement contre son dos. le vent forma bientôt un trou béant dans le sol de la plage, la terre venant de celui-ci s'élevant comme l'homme qui flottait comme elle dans les airs, de plus en plus haut vers le serpent d'eau qui l'absorba pour l'écraser contre le sol.

Elena : Cela ... T'apprendra à connaître tes adversaires avant de te lancer

Sa voix résonnait toujours dans le vent, se faisant entendre en dehors des limites alors que rien ne s'arrangeait.
Revenir en haut Aller en bas
Henry Smits

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 28
Pouvoirs : Absoption de pouvoir
Côté Coeur : La vengeance est mon seule amour
Date d'inscription : 21/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 43 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: dans les assurance

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Ven 22 Juin - 21:29

un simple mouvement de la tête et Henry se retrouvait instantanément en l'air puis éjecté au loin dans un mouvement parfaitement uniforme. Le poids du quadragénaire et la prise de terre qu'il avait adopté n'avait rien changer pour le pouvoir de la latino et c'était sans grande peine qu'elle avait envoyé contre un bâtiment son adversaire. L'action avait engourdit un peu momentanément le corps de l'ancien père de famille mais il avait à présent un meilleur angle de vue sur tout ce qui se passait sur la plage et ce qu'il voyait semblait l'inquiété un peu. La jeune femme faisait un belle démonstration de pouvoir multiple à première vue mais après l’explosion de New York Henry n'était pas vraiment surpris ni inquiet non ce qui l'inquiétait le plus c'était le manque de contrôle apparent du pouvoir de cette dernière.

hydrokinésie, télékinésie, lévitation, télépathie voir même contrôle du sable voilà le nombre de pouvoir qu'avait compté l'homme d'affaire et que son adversaire pouvait éventuellement avoir en clair c'était un ensemble de pouvoir assez terrifiant surtout le premier car un pouvoir issus d'un des 4 éléments étaient toujours à prendre au sérieux. Le changement de temps n'était donc pas vraiment surprenant faire bouger les molécules d'eau des nuages pour les ramenés vers la terre ferme devait être un jeu d'enfant pour une personne avec de grand pouvoir. Elle semblait également possédé une télékinésie puissante car pour soulevé un poids d'une bonne soixantaine de kilos et le jeté au loin sans trop de problème était vraiment impressionnant tout restait à savoir combien de fois elle pouvait le faire.

Peu importe la situation le vendeur d'assurance avait été choisi dès le départ comme victime du mutant et il devrait subir son courroux. C'était vraiment le type de mutant qu'il détestait le plus : ceux qui utilisait leur pouvoir pour s'amuser et faire mal au autres. La pire facette de l'humanité avec des pouvoirs "divin" des individus totalement ingérable pour des personnes mal entrainé et malheureusement Henry n'avait pas reçu de formation pour neutralisé ce genre d'individus mais il était obstiné et intelligent, il trouvera bien quelque chose pour se défendre.

Les pensées de l'ex militaire fut soudainement interrompue par l'arrivée d'Elena près de lui et il devait à présent rester attentif au moindre fait et geste de cette dernière, elle allait certainement préparé un mauvais coup et face à un adversaire aussi redoutable un moment de relâchement pouvait être fatal. Un parasol qui semblait être venu de nul part tenta de transpercer le touriste mais ce dernier réussi à l'évité de justesse cependant il ne put empêcher l'objet de lui égratigné légèrement le visage au niveau de la joue. un peu de sang coulait le long du visage de ce dernier néanmoins il ne fit pas attention à la blessure et reporta son attention sur son adversaire.

Redoutable c'était le seul mot qui arrivait à l'esprit d'Henry pour le moment lorsqu'il essayait de pensé à la latino. Un humain n'avait vraiment aucune chance face à elle et elle devait le savoir car en l'espace d'une seconde il aurait pu mourir mais non elle préférait sans doute jouer un peu avec lui comme la plupart des détraqués qui voulait voir la peur dans les yeux de leurs victimes avant de les tuer. La peur c'était trop tôt pour le quadragénaire mais une certaine envie naissait dans son regard, elle avait vraiment un pouvoir merveilleux et fascinant et même s'il n'était pas un scientifique avertie l'homme voulait vraiment mieux connaitre la nature de ce qu'il affrontait voir même le possédé également.

Comme à chaque fois qu'il s'égarait, Elena ne tardait pas à le ramené à la réalité grâce à ses capacité sur naturelle et c'est à méchant coup de poing dans l'estomac qu'elle y arrivait. Sans ses pouvoirs, elle aurait même pas fait mal en frappant au niveau des abdominaux bien entrainé de l'employer de bureau cependant une attaque qui semblait être de la télékinésie n'avait pas la même puissance ni les mêmes soucis qu'un vrai coup de poing et l'attaque fit vraiment mal, très mal même au point qu'il se mit à craché du sang après le troisième coup.

Lorsqu'Henry commença à sentir ses pieds décollé du sol, il se décida que le moment de répliqué était arrivé et il attrapa au passage, non sans quelques difficulté, le parasol et il attendit son heure patiemment et sans se stresser. Le serpent d'eau semblait s'approcher de plus en plus de l'homme ou c'était l'inverse il avait du mal à évalué à cause de sa position mais à part une violente brulure qu'il ressentirait le fait de voir l'eau approché ne lui faisait absolument rien, il avait déjà imaginer un plan pour contrer cette masse d'eau liquide.

Comme il l'avait pensé, le simple fait de rentré en contact avec la masse aqueuse lui provoqua un léger picotement désagréable, c'était toujours le cas lorsque du sel rentrait en contact avec une blessure néanmoins il ne se laissa pas décourager et il ouvrit le parasol avant de le faire tournoyer. un mouvement qui pouvait sembler totalement désespéré mais grâce à la force des bras de l'ancien militaire il réussit à éloigné l'eau qui était devant lui et il dut encore faire un violent coup de parasol en tournant sur lui même pour dissipé toute l'eau. L'action avait été réalisé juste à temps car le sol était vraiment tout proche et il avait failli ce le prendre de plein fouet mais sans l'eau il put se réceptionner, en tout cas retombé avec ses pied en avant, sans subir trop de dégâts sur les pierres qui étaient encore accroché au trottoir.

-Je dois avouer que tu as un pouvoir intéressant gamine, peux-tu m'en dire plus sur ce dernier ou tu préfère te prendre d'abord un coup de parasol dans ton joli petit visage avant de me répondre.

Il se doutait bien qu'il allait pas garder le parasol longtemps et que pour une personne qui utilisait deux pouvoir en même temps ça serait un jeu d'enfant mais il avait tenter de discuté avec cette dernière pour en apprendre plus sur le pouvoir qui l'intéressait et pour que son adversaire baisse sa garde. Il attendit que cette dernière prononce ses premiers mots pour lancé son arme, totalement fermée, comme un javelot en direction de cette dernière. il avait visé le front et s'il touchait la jeune fille en plein dans le mille elle serait certainement évanouie ce qui serait plus facile ensuite de l'amené dans un hôpital où il pourrait la droguer et neutralisé sa concentration et donc ses pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Petrova

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Pouvoirs : Aérokinésie / Fusion avec l'air
Côté Coeur : Single Forever
Date d'inscription : 09/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 21 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Sans emploi ( Tueuse à gage en loisir )

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Sam 23 Juin - 7:54

Elena regarde la parasol qui s'arrête a quelque centimètre de son visage, ses cheveux brun s'élevant dans le ciel, elle soupira de se rendre compte que lui aussi était bête comme ses pieds, si il avait au moins observer son pouvoir il aurait comprit qu'aucun objet solide ne pouvait l'atteindre, elle se remit à léviter, faisant des culbute dans les airs alors que les médias trouvèrent enfin un moyen de passer qui n'était pas bouché, elle les observa et le parasol se tendit dans leur direction se cassant en plusieurs morceaux et se jetant sur eux, s'enfonçant dans le crâne du caméraman.

Elle regarda le corps alors que les autres personnes commençaient à paniquer, le vent allait de plus en plus formant une mini tornade, alors que l'air implosaient littéralement à certain endroit, la latino s'effaçait de plus en plus de la scène de crime.

Elena : Qu'est ce que j'aurais à te dire ..? Je n'ai jamais aimer parler ...

Elle réapparut sur la plage alors que le vent se calmait comme la mer, tout était délabré sur la digue et la côte, des vagues de corps près des bâtiments et accrochés sur des meubles, c'était à ça que ressemblait la scène. La femme sourit en voyant la scène, s'élevant encore une fois dans le ciel en tournant, l'eau se remettant à se soulever alors que l'air était compressé d'une façon dangereuse, il finit par se relâcher, se qui éjecta l'homme un peu plus loin.

La police est là, enfin les forces spéciales, ils regardèrent la scène chaotique dans leur camion du S.W.A.T avant de se décider à sortir, armes pointée sur la femme qui planait, elle leva un doigt pour que leurs armes s'envolent et se retourne contre eux.

Elena : Kaboom ...

Des balles se mirent à fuser contre leurs propriétaires, se longeant dans leurs chairs, leurs os, alors que la responsable, penchait la tête, s'effondrant sur le sable chaud et regardant le sol, quelque fois le pouvoir laissait la conscience prendre le contrôle quelque minutes, la femme assise d'une façon désespérée regardait ses mains, se griffant ensuite le visage, elle ne le supportait pas et ne le supporterait jamais, elle était là, elle voyait tout mais ne savait rien faire pour arrêter le désastre à part se battre pour prendre le contrôle quelques minutes.

La latina releva la tête vers l'homme à quelques mètres seulement de l'endroit où elle se trouvait, se relevant pour aller le relever, il devait être dans l'incompréhension.

Elena : Je suis ... Désolée ... Je ne veux rien de tout ça ... Je ne décides pas ... C'est lui qui choisit ....

Sa voix était normale, elle ne se diffusait plus dans les airs comme tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Henry Smits

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 28
Pouvoirs : Absoption de pouvoir
Côté Coeur : La vengeance est mon seule amour
Date d'inscription : 21/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 43 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: dans les assurance

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Sam 23 Juin - 9:32

L'objet n'arriva évidemment pas à destination ce qui n'était pas surprenant néanmoins Henry fut déçu de ne pas recevoir en retour le parasol. Il ne tenait pas tant que ça à se faire frapper ou à récupéré une arme mais il avait besoin de savoir si c'était de la vrai télékinésie ou s'il y avait autre chose. La télékinésie ne laisse aucune trace vu que c'est l'esprit qui bouge la matière par contre si elle utilisait un autre pouvoir comme de la télékinésie alors il y aurait des marques même très minces sur le parasol. L'option que la jeune femme est utilisé un autre pouvoir tout le temps et la télékinésie simplement à ce moment là avait effleurer l'esprit de Smits mais il avait préféré l'oublié rapidement c'était plus rassurant pour lui et il avait besoin de garder le morale.

Elena n'était pas très loquace mais c'était pas très étonnant de la part de quelqu'un qui tue sans aucune émotion et le vendeur d'assurance n'aurait pas non plus répondu à quelqu'un qui trouve qu'une bonne conversation commence par je te lance un parasol au visage. Par contre le fait qu'elle joue à la femme invisible ça c'était flippant et ça ajoutait encore un pouvoir au total qu'elle avait déjà, il commençait à se dire que tant qu'elle jouait avec lui et qu'elle le sous-estimait il avait une chance mais que c'était vraiment injuste de donné autant de force et de pouvoir à une seule personne.

La latino voulait encore jouer et une fois encore elle envoya plus loin le corps de son adversaire comme si c'était une simple balle qu'on lance contre un mur pour s'amuser et dans les fait il n'y avait pas de différence, elle faisait ce qu'elle voulait du corps de son adversaire. Elle l'avait déjà éjecté de la plage à la digue, elle l'avait déjà soulever du sol pour le jeté à la mer et cette fois elle le lançait contre un mur violemment. Se faire brinquebalé partout commençait à énervé le quadragénaire cependant il devait garder son calme et ne pas faire le jeu de cette détraquée sinon il était fini.

La suite de la scène, il ne put la voir car lorsque la prise de la jeune femme s'arrêta il retomba lourdement sur le sol en s’évanouissant. C'était pas le trop plein d'émotion qui l'avait fait tourné de l’œil comme les vieilles anglaise qui tombait dans les pommes dès qu'elles étaient choquées non c'était simplement que sa tête avait heurté assez violemment le sol ce qui l'avait momentanément mis KO. Il fut réveiller par le jeune fille qui le remit debout, assez difficilement car un corps évanoui pesait assez lourd moins qu'un mort mais c'était lourd quand même et ses petits bras avait assez de mal si bien qu'il avait pas mal été secouer durant le procédé ce qui l'avait aidé à reprendre conscience.

-Je suis ... Désolée ... Je ne veux rien de tout ça ... Je ne décides pas ... C'est lui qui choisit ....

La voie de la jeune fille était différence et elle semblait sincère, un telle changement de personnalité était inquiétant et les prochaines actions allait certainement un peu être cruelle de jouer ainsi avec ce qui semblait être une pauvre victime de schizophrénie mais à la guerre tout les coups sont permis et bien qu'il n'en était pas fier pour survivre il était obliger de montrer pattes blanches.

-C'est pas grave ma puce, je vois bien à ton visage que tu es un victime tout comme moi. Ne te préoccupe pas de mes blessures et contente toi de le contenir le plus possible. Essaye de me laissé un peu de temps. Tu veux bien ma puce?


Parler gentiment, montrer des signes d'affection lui laissé croire qu'un autre être humain arrivait à l'apprécié, le ton d'un père qui pardonnait à sa fille une grosse bêtise voila tout ce qu'il avait utilisé pour manipulé la jeune fille perdue. Le veuf ne savait pas si c'était efficace mais il n'avait pas le temps de le savoir il parti, mal à l'aise sur ses jambes, assez rapidement en direction du parasol qui devait lui donné pas mal d'information. Il était en plusieurs morceaux et recouvert de sang mais il avait quand même des indices, il fallait juste retiré les morceaux du crâne des cadavres.

Le bruit de craquement et les corps sans vie avec du sang et des signes d'effroi sur le visage n'était pas vraiment une chose qu'on aimait voir en vacances, ni voir tout cour d'ailleurs et l'horrible bruit de crane qu'on brise répugnait l'ancien père de famille mais il devait retiré le morceau de parasol pour mettre au clair l'énigme. Il arriva enfin à retirer le petit bout de métal qu'il voulait observer et après l'avoir essuyer sur les vêtements du caméraman il commença à l'analysé minutieusement.

Il laissait son regard passé du parasol à la Latino pour voir où elle en était dans sa lutte contre son autre personnalité. Elle semblait pas éprouvé trop de mal pour le moment, il devait encore avoir le temps à moins qu'elle ait changé de personnalité depuis un moment et qu'elle jouait la comédie. Le temps passait trop vite au gout d'Henry qui ne trouvait rien de très significatif à part de légère trace sur le métal mais qui pouvait être due à plusieurs évènement durant la journée cependant pour se rassuré il retira le fait que l'usure ou le mur soit responsable.

Smits avait du mal à se concentré à cause de sa vilaine bosse au niveau de la tête et surtout en sachant que son temps était compté, il avait déjà retiré la télékinésie pour le parasol en tout cas, la capacité d'altéré le temps c'était pas possible car l'objet était en bonne état et les marques étaient trop net et semblait trop récente pour que ce soit en rapport avec le temps surtout que le parasol c'était brisé en plusieurs morceau et qu'il n'était pas seulement tombé en poussière et il n'y avait pas non plus de trace de rouille.

Toutes les pistes d'Henry était à présent épuisée et comme la jeune fille c'était reprise et qu'il ne connaissait pas non plus tout les pouvoirs existants il avait du mal à trouver quel nouveau pouvoir il pouvait inclure. Le moment de répit c'était sympa mais il préférait largement lorsqu'elle était incontrôlable et quelle lâchait son pouvoir à tout va comme une chatte en chaleur qui lançais des phéromones à tout va. C'était beaucoup plus dangereux mais plus facile et le danger était assez fascinant en tout cas un pouvoir pareil intéressant de plus en plus Henry qui se disait qu'il aimerait bien en avoir un pareil aussi surtout que vu ce qu'elle faisait comme dégâts avec il pourrait certainement accomplir sa vengeance contre Peter s'il le possédait.

La jeune fille perdue ne servait plus à rien et il fallait la faire disparaitre c'était cruelle mais elle devait se faire repossédée pour mettre un terme à ses agissements et pour sa il fallait réveillé son esprit de vengeance. Un coup bas que le plus vil des personnages seulement pouvait faire mais le vendeur d'assurance allait le faire, rejouer avec les sentiments de la jeune femme pour atteindre son but. Il se releva et lança le parasol plus loin puis gentiment il s'approcha de sa proie avec un sourire innocent et radieux. il posa délicatement sa main sur les cheveux de la jeune femme comme un père aimant pour tenter de la rassurer puis il déplaça sa main sur le menton de cette dernière pour le faire relevé le visage et enfin il déposa un simple baisé délicatement sur le front de cette dernière.

-Tu t'es bien battue et je suis fière de toi ma puce. Je vais t'aider à le chasser, tu peux me faire confiance.

Durant le dialogue, il avait armer son poing gauche et il se tenait près à frapper la jeune fille au niveau de l'estomac. Il avait tout à gagner durant l'action soit le pouvoir de la jeune fille la défendait et donc se manifestait et il aurait enfin la clé du mystère soit il mettait hors course en l’assommant grâce à un violent coup et elle finirait sa vie en hôpital psychiatrique.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Petrova

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Pouvoirs : Aérokinésie / Fusion avec l'air
Côté Coeur : Single Forever
Date d'inscription : 09/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 21 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Sans emploi ( Tueuse à gage en loisir )

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Sam 23 Juin - 10:12

Elena se fit éjectée en arrière sans rien comprendre par une rafale de vent et tomba sur le sol en regardant Henry, voyant son poing fermé prêt a frapper, elle se releva lentement et soupira, fermant les yeux, elle s'éleva dans les airs pendant que le pouvoir reprenait le contrôle, le pointant du doigt en penchant la tête, le faisant tourner sur lui même alors qu'elle fonçait sur lui pour lui donner un coup de poing renfoncé par la force et la vitesse du vent, se retrouvant ensuite sur le sol alors que d'autres personnes arrivaient du fait que les issues étaient débloquées, elle les regarda et les plaqua au sol d'un simple geste, prenant Henry par le col, elle le lança dans les airs et disparut encore une fois.

Elena : Je me protèges même si je ne suis pas au contrôle et si tu veux savoir ... Mon hôte n'est pas atteinte d'une maladie mentale ...

Elle s'assit sur le sol alors que tout ce qui était présent s'envolait, faisant apparaître une tornade gigantesque autour d'elle, refermant les accès pour l'empêcher de sortir alors que toutes les personnes étaient emportée à part elle et l'homme qu'elle regardait calmement, se levant pour aller vers lui et le regarder avec mépris,le frappant pour l'envoyer en plein dans la tornade qui le relâcha contre un mur, disparaissant encore une fois avec la tornade cette fois ci, ne laissant que le lieu détruit, elle était encore là mais dans le vent, dans l'air, changeant les composants de celui pour qu'il ne soit pas respirable. Tournant autour de l'homme avant de s'envoler vers les nuages en étant mélangée à l'air et donc invisible.

On se souviendra encore longtemps de cet évènement, mais alors qu'elle arrivait dans le ciel, elle redevint normale, tombant dans le ciel, se mettant `saigner du nez, elle s'évanouit pour s'écraser sur le sol, le choc légèrement affaibli par l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Henry Smits

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 28
Pouvoirs : Absoption de pouvoir
Côté Coeur : La vengeance est mon seule amour
Date d'inscription : 21/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 43 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: dans les assurance

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Sam 23 Juin - 12:21

L'attaque sournoise n'était pas ce qu'on pouvais appelé un succès total néanmoins elle apportait une nouvelle question ce qui était toujours intéressant surtout que cette question était primordiale, elle était la dernière pièce du puzzle qui permettrait à Henry de vaincre son adversaire ou s'il survivait d'avoir assez d'information pour permettre à un autre mutant de la vaincre. La latino avait été propulsé en arrière mais c'était pas de la télékinésie, c'était certain car l'air ne devenait pas un peu plus froid lorsqu'on faisait ce genre de procédé et même ci c'était que de petites entailles, il restait une marque de l'étrange barrière qui avait contré le coup de l'humain. La glace était à exclure ou alors elle était tellement fine que l'oeil humain ne pouvait la voir ce qui n'aurait pas arrêté le coup et propulsé la jeune femme.

Après la voltige, se faire fracasser contre les murs et la noyade voila qu'à présent c'était l'heure de faire un tour de manège. Henry n'avait jamais vraiment aimé les manèges et tourné sur lu même rapidement n'était pas l'activité qu'il aurait voulu subir, il préférait encore largement se reprendre un mur cependant il pouvait s'estimer heureux de ne pas être malade face à ce genre de petite distraction sinon ça risquait de devenir pas très glamour dans les secondes qui allait suivre. Les tours sur soi-même n'avait pas durer longtemps mais après le puissant coup de poing qu'il venait de recevoir il hésitait sur ce qui était le plus désagréable entre les deux dernières actions qui montrait encore une fois qu'il n'était pas différent d'un grain de sable qui serait sur la route de cette dernière.

Pendant qu'il était entrain de craché pas mal de sang sur le sol, suite au coup de point à la puissance surhumaine qu'il venait de se prendre, il senti les frêles mains d'Elena se poser sur son cou et il était reparti pour un peu plus de souffrance. Sans l'ombre d'un effort, il se retrouvait à plusieurs mètres au dessus du sol, pas encore assez haut pour dépassé son hôtel mais il devait être au moins au 10ème étage et la chute risquait d'être pas très jolie à voir. Par chance ou malchance une tornade arrêta la chute d'Henry lui évitant une chute fatal néanmoins à cause du vent puissant il se retrouvait encore plus qu'avant et cette fois il dépassait de plusieurs mètres le plus haut des hôtels.

En plus, comble de malheur, il était totalement impossible d'obtenir de l'air dans cette fichue masse d'air et à force de crié après avoir été projeté en l'air, l'homme d'affaire n'avait pas eu le temps de remplir ses poumons d'air et il suffoquait donc petit à petit. Mourir asphyxie il y avait rien de pire, c'était une mort lente et cruel qui laissait le temps à celui qui la subissait de sentir petit à petit la vie le quitté.

Soudain la tornade disparut laissant le pauvre quadragénaire commençait une chute assez vertigineuse en direction d'un toit d'un hôtel tout près. SI les pensées du veuf avait été tranquille il aurait pu admiré le joli toit en verre ainsi que l'architecture du bâtiment mais dans sa situation la seule chose à laquelle il pensait c'était: "ça va faire mal". Le vendeur d'assurance passa à travers le toit comme un couteau passe à travers du beurre et c'est les bras devant lui qu'il tomba dans la piscine un peu plus bas.

La chute était stoppée mais il n'était pas forcément sorti d'affaire car bien qu'il était tomber dans l'eau et que le toit et la piscine avait amorti un peu la chute, ses bras avaient percuté violemment le fond de la piscine et il était déjà content d'être tomber du côté de la grande profondeur et pas de la petite. Il avait senti ses bras se brisé en touchant le fond de la piscine et n'importe qui aurait certainement hurlé ce qui aurait été compréhensible suite à une douleur aussi grande mais il ne pouvait pas s'offrir ce luxe. Sans bras, il ne pouvait pas nager or il devait réussir à sortir de la piscine et pour ce faire il devra encore marché sous l'eau et garder donc son précieux oxygène car la piscine était déserte depuis longtemps et personne ne viendra le repêché.

Courageusement il marcha sous l'eau et après de grand effort pour ne pas hurler de douleur et ne pas s'évanouir à cause de cette dernière il réussi à atteindre un endroit ou il avait pied. il reprit d'abord un peu d'air avant de hurler de douleur et il ne put emperché les larmes de lui venir aux yeux tellement cette dernière était forte. Il prit son temps pour sortir de l'eau et il eut assez de mal pour le faire d'ailleurs car monter l'échelle sans se tenir c'était pas évident mais il réussit quand même et après avoir détruit une porte en donnant un violent coup de pied, il redescendit les marches pour se retrouver tout en bas de l'immeuble. l'ascenseur était plus rapide mais il ne lui inspirait aucune confiance.

Après avoir cherché un peu, il trouva finalement Elena sur le sable et il pensa immédiatement à l'étrangler pour ce quelle lui avait fait en oubliant qu'il ne pouvais plus ce servir des ses mains, il se disait également que n'importe qui de censé se serait laissé passé pour mort et aurait vite fait cependant la fuite n'était pas une solution pour lui. Il trouvait la jeune femme pitoyable et il voulait en finir avec elle et il trouvait dommage que c'était elle qui avait un pouvoir aussi formidable plutôt que lui et qu'elle faisait le mal avec ce qui était vraiment du gachi pour l'humanité.

Au début il espérait que s'il avait un pouvoir, il aurait le même que celui de Peter pour l'affronter avec les mêmes armes que lui puis lorsqu'il avait rencontré Elena il c'était dis que son pouvoir pouvait peut-être atteindre le même but et que ça ne le dérangerai pas d'avoir le même qu'elle et au fils du combat il était passé à l'envie pur et simple mais maintenant c'était tout autre chose. Il n'enviait plus la jeune femme, non c'était plus loin, il avait vu le pouvoir de cette dernière et il se trouvait un peu misérable de pensé comme ça mais il voulait le pouvoir de cette dernière. C'était un pouvoir avec lequel il pourrait changer la face du monde et il devait absolument l'avoir également le tout était de savoir comment il pourrait le lui prendre car après tout si c'était pour faire le mal elle n'en avait pas besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Elena Petrova

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Pouvoirs : Aérokinésie / Fusion avec l'air
Côté Coeur : Single Forever
Date d'inscription : 09/12/2011

:::Votre Perso:::
Age du perso: 21 ans
Relations avec d'autres personnes:
Travail: Sans emploi ( Tueuse à gage en loisir )

MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   Sam 23 Juin - 13:02

Elena se releva péniblement, traînant son corps pour se retrouver face à l'homme, elle ne le laissa pas approcher d'avantage et souffla un bon coup ce qui eut pour effet de l'envoyer loin d'elle, continuant à saigner abondamment du nez, elle ne savait pas pourquoi mais elle savait au fond d'elle que ce n'était pas bon, il ne fallait pas le laisser s'approcher non plus, alors elle fit souffler le vent pour envoyer une poubelle sur lui, transformant l'air en gaz, la poubelle se frotta contre un poteau se qui provoqua une étincelle et une explosion, courant vers l'eau désespérément, quelque chose n'allait pas.

La brune plongea mais ressortit quelque secondes plus tard dans les airs, volant vers le ciel, fuyant la réalité, elle était semi-consciente, elle voulait partir, loin, loin de cette catastrophe, elle ne voulait plus faire de mal à personne mais elle ne décidait pas, ce n'était pas de sa faute, le pouvoir la contrôlait, elle n'était pas malade mentale, elle avait juste un pouvoir trop grand pour elle, elle aurait aimé ne jamais l'avoir eut, qu'il n'existe jamais ou encore qu'elle soit assez forte pour le supporter mais le sort en a décider autrement, elle a tuer des centaines de personnes dont ses parents et son frère et elle avait aimé ça ! Elle est très mal dans sa peau, elle sait qu'elle peut avoir qui elle veut avec son physique mais elle se dit qu'elle aurait dut être laide, que son corps aurait dut appartenir `une femme respectable qui saura s'en servir mieux qu'elle.

Elena : Je veux fuir ... Laissez moi tranquille... J'ai peur .... Tellement ... Peu ...

La latina continuait de voler maladroitement vers l'horizon et le soleil déclinant lui donnant mal au yeux et à la tête d'observer cette immense boule de lumière si intensément, elle finit par changer de trajectoire, revenant sur ses pas, volant vers la civilisation, disparaissant maintenant dans le ciel en arrivant enfin à changer de forme, s'effondrant en ville, devant l'hôpital qui ignorait jusqu'`une seule seconde de qui elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des vacances pas si tranquilles [Pv Elena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agréable compagnie [ Elena ]
» L'Atelier d'Elena
» Ce que je veux ? [PV Elena] TERMINER
» Chacun a en lui son petit monstre à nourrir [PV Elena]
» Elena || Life is about pain and suffering

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:::Heroes::: :: Miami :: Plages-
Sauter vers: